MEMORANDUM: Rendez-nous nos « 4S » SDE-SENELEC-SONATEL-SUNEOR


MEMORANDUM: Rendez-nous nos « 4S »  SDE-SENELEC-SONATEL-SUNEOR
Monsieur le Président,

Vous avez certes écourté votre séjour des Etats-Unis d’Amérique, l’Association de Défense des Intérêts communs des Consommateurs (ASDIC) s’en félicite parce que vous êtes élu par les consommateurs sénégalais pour régler leurs problèmes.

Monsieur, les consommateurs sénégalais vivent dans le désarroi total depuis plus de deux semaines sous les effets de deux facteurs vitaux que sont l’Eau (SDE) et l’Electricité (SENELEC).

Ces préjudices qui sont visibles, palpables concrets et indiscutables ont fini de piétiner la dignité humaine des consommateurs.

Ce mois ci, toutes les factures d’eau seront prises en charge par l’Etat, nous vous prions, Monsieur le Président, qu’aucun consommateur ne soit lésé et que cet engagement soit respecté. Monsieur le Président, vous voudrez bien veiller à ce que les factures d’eau ne soient augmentées, ultérieurement, en catimini !

ASDIC vous exhorte, Monsieur le Président, à utiliser une communication juste et vraie !

A quand le rétablissement du tuyau de Keur Momar Sarr et l’arrivée de ce liquide vital (eau) ?

ASDIC exige le respect des recommandations de l’organisation Mondiale de la santé (OMS) sur les standards de traitements internationaux de l’eau conformément aux textes législatifs et réglementaires pour éviter aux consommateurs d’éventuelles maladies inhérentes à l’acheminement de l’eau par les citernes.

Monsieur le Président, les coupures d’électricité deviennent récurrentes ! ASDIC exige le respect du cahier des charges par la SENELEC sous la supervision stricte de la Commission de Régulation du Secteur de l’Électricité (CRSE) !

Monsieur le Président, la SUNEOR qui jadis était la vache laitière de l’Etat est au bord du gouffre, de plus de 10000 travailleurs elle est aujourd’hui à moins de 500 travailleurs ! Cette entreprise d’huilerie qui fait la fierté des agriculteurs n’est plus que l’ombre d’elle-même alors qu’elle symbolise la confiance et la référence des consommateurs dans son secteur d’activité.

Raison de santé publique, l’huile SEGAL ne passera pas !

Comment un Etat peut-il être souverain alors qu’il est minoritaire dans le capital de l’entreprise leader en téléphonie de son pays.

Raison de sécurité nationale !

Monsieur le Président, vous avez dit pour l’eau que « des dispositifs alternatifs seront envisagés pour raison sécuritaire » dans la même logique ASDIC vous demande et vous réclame ses « 4s » pour raisons de santé et de sécurité publiques !

Vous voudrez bien, recevoir, Monsieur le Président, l’assurance de notre entière disponibilité à œuvrer pour une meilleure prise en charge des besoins des consommateurs pour ne pas dire des sénégalais.

Veuillez recevoir, Monsieur le Président, nos salutations les meilleures.



Fait à Dakar le 01/10/2013

Djibril NDIAYE

Président   de ASDIC : Association de Défense des Intérêts communs des
Consommateurs ()
Mardi 1 Octobre 2013
Dakaractu




1.Posté par Ridjal le 01/10/2013 16:18
Qui t'a mandaté?



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015