MÉDINA : les trois « ennemis » des locales réconciliés en douce...


MÉDINA : les trois « ennemis » des locales réconciliés en douce...
Si pendant les élections locales la guerre monstre qu’ils se déclaraient, aura été à l’origine d’un gigantesque boucan, mais surtout de batailles sanglantes et d’une rare violence, la réconciliation de ces trois hommes qui s’arrachaient littéralement le contrôle de la commune de Médina, se sera déroulée sous un tout autre ton, dans une discrétion absolue…
En effet, Paco Jackson Thiam, Seydou Guèye et leur désormais ex- ennemi juré Bamba Fall (puisque c’est d’eux qu’il s’agit), s’ils n’ont nullement ménagé les oreilles des Sénégalais par des déclarations injurieuses de toutes sortes doublées d’affrontements violents par camps opposés, ont choisi de se réconcilier discrètement, à l’abri de tout « camp », sans tambour ni trompette…
Et malgré l’aspect magnanime que conserve toute réconciliation, le malheur dans cette histoire, ou plutôt les malheureux, sont sans nulle doute ces jeunes de la Médina que des politiciens sournois dans leurs moindres pensées et gestes, auront réussi à diviser, faisant de certains des ennemis à vie, qui se sont violemment affrontés à coups de machettes, faisant couler du sang, qui somme toute resteront témoins ineffables d’une horrible manipulation …

MÉDINA : les trois « ennemis » des locales réconciliés en douce...


MÉDINA : les trois « ennemis » des locales réconciliés en douce...
Lundi 29 Décembre 2014




1.Posté par aziz seck le 29/12/2014 13:57
je pense qu'il faut positiviser ces retrouvailles. le temps des élections est dépassé et c'est le travail qui est à l'ordre du jour. Le maire a appelé à une rassemblement autour de ce que nous avons en commun : LA MEDINA
Ce qui s'était passé aux élections est regrettable certe, mais il faut le mettre aux faits de satan car personne ne veut du mal à son prochain surtout à celui avec qui tu vis dans le meme périmétre communal, vous avez des relations parentales ect..., je souhaite qu'ils s'entendent et s'allient comme youssou ndour l'a fait pour l'émergence de la médina. En tout cas, on est heureux de voir cette union car seule la médina compte.



Dans la même rubrique :