MBAYE TINE (maire de Taïf) : « S’il y a détournement d’engrais, je ne protègerais personne… Ni l’engrais, ni l’urée n’ont été suffisants chez nous! »


MBAYE TINE (maire de Taïf) : « S’il y a détournement d’engrais, je ne protègerais personne… Ni l’engrais, ni l’urée n’ont été suffisants chez nous! »
La nouvelle faisant état de détournement et de vente illégale d’engrais dans sa commune n’a pas manqué de le faire réagir. Au moment où le Président du Conseil départemental de Mbacké et chef religieux à Taïf ( Serigne Fallou Mbacké) a demandé, à travers la presse, qu’une enquête soit menée par l’Etat pour tirer au clair cette affaire de vente illégale d’engrais, Mbaye Tine s’est lui montré dubitatif par rapport à l'effectivité de telles opérations, non sans vouloir en avoir le coeur net.  « Je ne protégerai personne! Je suis en train de faire des investigations. Pour le moment, je reste convaincu que ce n’est pas l’engrais alloué à ma commune qui a été vendu à des commerçants. Toutefois, je m’évertuerai à ce que des sanctions sévères soient prononcées à l’encontre des vendeurs si jamais leur culpabilité était établie ».
 
Mbaye Tine de se désoler, tout de même, des  engagements non tenus par les autorités qui avaient promis 35 tonnes d’engrais pour l’arachide et 35 tonnes pour le mil. « Nous attendons les reliquats. Nous n’avons reçu que 10 tonnes d’engrais pour l’arachide, 15 tonnes d’engrais pour le mil et 10 tonnes d’urée. Je ne trouve pas normal que ma commune reçoive aussi peu d’engrais alors que d’autres localités moins importantes en taille et en population bénéficient de quantités sensiblement plus importantes. Voilà une injustice qui doit cesser. Une pléthore de paysans attendent encore d’en recevoir et, en ce moment, nous traversons la période idéale pour utiliser cet engrais ».
 
Taïf est l’une des plus grandes communes du département de Mbacké dans la région de Diourbel.
 
Lundi 22 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :