MBACKE- Le dîner de l’émergence de l’Apr se termine dans une engueulade monstre


A l’origine, il s’agissait d’un dîner devant réunir la famille politique apériste autour d’une même table pour des retrouvailles définitives. Abdoulaye Diop, Khass Mbaye, aidés dans l’initiative par Moustapha Amar et Khadim Diakhaté, avaient l’ambition d’inviter les responsables politiques du département à taire leurs querelles de leadership et à travailler efficacement à la réélection du Président Macky Sall. 
Au finish, ce fut un moment triste d’ébrèchements, de règlements de comptes verbaux et d’injures. Abdoulaye Diop, la mort dans l’âme, de dire au détour d’un point de presse : « nous avons noté que ceux que les gens appellent responsables au niveau local ne s’aimaient pas. Alors nous leur avons demandé de venir prendre part au dîner de l’Emergence afin de montrer leur volonté personnelle de donner la main à l’autre pour le renouveau du parti. Non seulement, ils ne sont pas tous venus, mais certains d’entre eux se sont distingués par leur égoïsme. » 
En fait, tout a commencé par la défection de Pape Maël Thiam annoncé comme étant celui qui devait présenter une conférence sur les réalisations du Président Macky Sall. L’homme s’est excusé arguant d’un voyage de dernière minute. Face à cette donne de dernière minute, c’est Gallo Bâ qui a été désigné pour le remplacer. Ce dernier a d’ailleurs bien réussi son thème, comme l'ont reconnu les organisateurs. Seulement, la remarque qui lui a été faite par le député Oumar Diakhaté dit Baye Maguette a été  la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Selon l’honorable parlementaire, « Gallo n’a pas raison de dire que Pape Maël n’aurait pas fait mieux…» Aussitôt dit, aussitôt corrigé. Une voix teintée de colère s’est élevée contre lui, le rappelant à l’ordre et lui intimant de surveiller son langage (en des mots pour le moins durs ). Naturellement, les militants et famille du député ont réagi, anéantissant tout ce qui a été dit et fait auparavant. Les engueulades, les insultes… ravirent la vedette au climat jovial qui régnait jusque-là et qui semblait faire plaisir aux augustes invités que sont Serigne Abdou Samad Mbacké ‘’Ambassadeur’’, le docteur Alioune Sylla etc…
Selon les organisateurs, « C’est Gallo Bâ qui est à l’origine de cet incident regrettable pour avoir essayé de s’approprier l’événement». Abdoulaye Diop de poursuivre « Gallo a essayé de saboter la rencontre. S’il pense que ses 50 000 francs lui donnent le droit de faire ce qu’il veut, qu’il se prépare à se les voir renvoyé ». Des accusations bien évidemment balayées d’un revers de main par les partisans de Gallo Bâ. Pour eux, il s’agit d’un mauvais procès qui est fait et qui ne saurait prospérer. Selon Babacar Diakhaté, un de ses proches collaborateurs, « Gallo ne peut répondre de tous les agissements de ces militants et assistants et qu’il n’a jamais été dans ses plans de saboter la manifestation...  »
 
 
 
Dimanche 8 Novembre 2015
Dakaractu




1.Posté par amina le 08/11/2015 23:35
ces aperistes de Mbacke sont en perte de vitesse. De plus en plus ils font la reculade .Ils peinent à relever le défis dans le département de Mbacke qui est aujourd'hui respectivement entre les mains de Abdou Mbacke Ndao maire de la commune et Serigne fallou Mbacke le patron du département. leur situation va de mal en pis.Au lieu de trouver des remèdes pour sortir leur formation de cette dèche politique ils sont entrain de nous pomper l'air avec leur querelles stupides. je ne peux finir sans parler de ce crapaud GAllo Ba qui veut se faire grossir comme un boeuf en réclamant l'impossible. Ce responsable des ressources humaines de la santé doit se taire.Il n'a cesse de paralyser le système à cause de ses recrutements abusifs et nuls . Incompétent qu'il soit! ce fénèant peinant à s'imposer localement, battu à plate couture par le maire NDao au lieu de penser à son redressement cherche une porte dérobée pour revenir sur scène locale.Mieux devrait-on te defenestrer de ton poste comme les autres directeurs dignes de nom de leurs postes.Cet autain de petit esprit doit se taire. L'apr a besoin du sang neuf . Nous réclamons la venue du maire pour redorer le blason du parti à Touba et Mbacke.

2.Posté par amina le 09/11/2015 00:12
galo yakh rek

3.Posté par amina le 09/11/2015 03:38
On les dénonce ces journalistes qui sont allergiques aux principes de déontologie et d'éthique. A Mbacke, nos ' doulnaliste' ont une haine viscérale contre le maire de la ville .Si certains ne se bornent pas à raporter les nouvelles qui touchent la municipalité telles qu'elles sont , d'autre les grossissent et n'hésitent pas inventer souvent. Avec tous ce qu'ils ont fait de révélations fausses,de mensonges de colibets sur la gestion du maire en sus des complots et cabales montés ,leur modus operandis tombent toujours dans l'eau. Le maire est un contre tous. Des fauchés politiques en pertes de vitesse gravement atteints par l'ingéniosité et la capacité stratégique de ce jeune loup au dent long peinent à ruminer jusque là leur cuisante déroute. A leurs amis journalistes les soutiennent dans leur stipude boulot.



Dans la même rubrique :