MARY TEUW NIANE SUR LA GRÉVE DU SAES : « Il faut que les enseignants sachent raison garder »

Venu présider la finale du Global Management Challenge Sénégal, le ministre de l’Enseignement supérieur et de Recherche, Mary Teuw Niane, en a profité pour demander au Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur(SAES) de prendre en considération les efforts du Gouvernement.


«Il est important, face à tous ces efforts que le Gouvernement a fait dans l’enseignement supérieur, que chacun sache raison garder. » De l’avis du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’opinion publique doit savoir que le Gouvernement a beaucoup fait. «Le Gouvernement continuera à beaucoup faire. Il est important que chacun joue son rôle. A savoir les enseignants doivent enseigner, ils sont payer pour et ils doivent le faire», rétorque Mary Teuw Niane, annonçant une rencontre entre son département et le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (SAES), mardi prochain, à 15 heures précisément dans les locaux du ministère du Travail.
Sur les perturbations notées en ce début d’année académique, le ministre assure qu’ils prendront toutes les dispositions nécessaires pour un bon déroulement. C’est ce qui le pousse à dire que le Gouvernement se donne tous les moyens nécessaires. A preuve, l’Assemblée nationale vient d’adopter la réforme des titres qui a un impact de 4 milliards FCfa sur le budget national. Un pas de géant d’autant que, rappelle-t-il, cette plateforme a été signée sous le régime d’Abdoulaye Wade.
«Donc, on est en passe de résoudre les revendications des enseignants qui figurent dans une plateforme qui n’est pas signé par ce Gouvernement», insiste Mary Teuw Niane, en marge de la finale du Global Management Challenge Sénégal, tout en soutenant qu’il va divulguer tous les efforts consentis pour satisfaire les besoins des acteurs. Et de relativiser sur le fait que ce secteur ne soit pas la seule priorité de l’Etat. Qui, reconnait-il, a l’obligation de les satisfaire. Il leur demande ainsi de faire le travail pour mériter leur salaire.
Jeudi 24 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par Gor ca wax ja le 24/03/2016 23:38
Mary Teuw Niane dans un entretien à L’Observateur en 2015:

Mary Teuw Niane : «Au 1er janvier 2016, il n’y aura plus d’assistants et de maîtres-assistants. Nous serons le premier pays membre du Cames à mettre en œuvre la réforme du titre. Ce qui simplifie le titre des universités. Au 1er janvier 2016, la réforme va entrer en vigueur. Il n’y aura plus d’assistants et de maîtres-assistants. Nous aurons des maîtres de conférences de première et de deuxième classe»

Gor ca wax ja



Dans la même rubrique :