MARCHÉS PUBLICS : Le Mali compte s'inspirer du modèle sénégalais


L’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations du service public du Mali veut s’inspirer du modèle sénégalais en matière de gouvernance économique et de marchés publics, a-t-on appris de son président, Alassane Bâ.
"Nous sommes venus au Sénégal pour nous inspirer de l’expérience sénégalaise, qui est un pionnier en la matière, et voir en notre sein, comment améliorer les structures qui sont chargées de la formation au Mali", a-t-il dit, mercredi, à Dakar.
Accompagné d’une délégation composée du directeur de l’ARMP Mali et d’autres responsables de sa structure, M. Bâ a visité, le même jour, les locaux de l’Institut de régulation des marchés publics (IRMAP), en présence de la directrice de la formation et des appuis techniques de l’ARMP du Sénégal, Poulméry Bâ Niang.
Le président de l’ARMP du Mali a salué le travail de son homologue sénégalais, Saër Niang, dans le cadre des réformes apportées à la gestion es marchés publics.
"Vous avez un grand challenge à relever et vous êtes en train de gérer les enjeux à la mesure de vos moyens, et nous avons apprécié tout le dispositif (.) déjà mis en place concernant la formation certifiante et celle diplomante, mais aussi la professionnalisation ainsi que les offres spécifiques destinées aux acteurs de la commande publique", a fait observer Alassane Bâ.
La délégation malienne s’est imprégnée des aspects relatifs à la formation, à la réglementation, au coût, au règlement des différends dans tous les segments des marchés publics.
"La coopération qui nous unit est juste un échange d’expériences réciproques, dans le cadre du réseau des ARMP d’Afrique", a relevé Poulméry Bâ Niang, soulignant que le directeur de l’ARMP du Mali est "très actif" dans ce cadre.
Cette visite d’étude en matière de gouvernance économique et de marchés publics, permet aux deux parties de "voir ensemble les défis supplémentaires, car gérer c’est prévoir et anticiper. Il s’agit aussi de voir comment faire pour avancer dans les réformes des marchés publics et renforcer le partenariat entre les ARMP", a expliqué Mme Niang.
Mercredi 1 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :