MAODO SARR A CŒUR OUVERT : « S’il ne tenait qu’à Idy, Macky n’aurait jamais été Président… Dès janvier aucune graine d’arachide ne sera invendue… Latif Coulibaly n’est pas un suiveur »

Président de la chambre de commerce de Kaffrine, conseiller économique, social et environnemental, Maodo Sarr est d’avis que les attaques d’Idrissa Seck sont teintées de désespoir et de colère. Dans l’entretien qu’il nous accorde, le responsable Apériste du Saloum assure du bon déroulement de la campagne agricole avant d’estimer que plus rien ne s’oppose à la réélection du Président Macky Sall.


Dakaractu : Vous êtes à Touba…

Comme tous les Sénégalais qui ont compris que Serigne Touba offre à qui se présente à lui un havre de paix et de félicité, je suis venu me recueillir. Serigne Touba est un homme multidimensionnel qui transcende les tarikhas, les années… Je suis un homonyme de Seydi Hadj Malick. Je reste profondément attaché à cet homme qui a tout fait pour l’Islam et pour les Sénégalais. Ce magal est celui qui me permet, une fois de plus, de me ressourcer auprès de Cheikh Ahmadou Bamba.

Vous êtes paysan et il est beaucoup question de la campagne agricole, comment elle se passe ?

On ne peut mieux. Véritablement, je trouve que l’Etat a mis les moyens et d’ici janvier, février, aucune graine d’arachide ne sera invendue. J’ai entendu des oiseaux de mauvais augure dire que la campagne n’arrivera jamais à terme. Moi, je suis paysan. Mise à part l’arachide 73-33 qui a accusé un peu de retard, la récolte est excellente et la campagne a démarré avec beaucoup de succès. Allez dans le Saloum et demandez par vous-mêmes. Vous verrez. 

Idrissa Seck, lui, estime que le pays va mal

Idrissa Seck ne peut tenir que ce genre de discours. Il est tellement seul. Tous ses anciens collaborateurs, les plus valeureux lui ont tourné le dos. Il ne sait plus quoi dire. C’est pourquoi, il verse dans des discours discourtois et truffés de contrevérités. Je le plains. Je l’ai entendu dire que le pays recule. Non, C’est son Rewmi qui recule! C’est lui qui recule et c’est lui qui est toujours en colère. Le Président Macky Sall a fini de montrer ses preuves à la face du monde. L’Etat lui avait donné 50 milliards pour toute la région de Thiès, Tivavouane incluse. Il n’a jamais rien fait pour cette cité religieuse. Donc, c’est lui qui n’a jamais voué un brin de respect aux chefs religieux. Le Plan Sénégal Emergent est combattu par des adversaires politiques comme lui.  Il n’a qu’un plan : celui d’avoir les commandes de ce pays. Il n’intéresse plus les Sénégalais. D’ailleurs, il ne sait pas ce qui se passe dans ce pays parce qu’il ne vit pas au Sénégal. Comment un étranger chez lui peut-il parler de choses qu’il ne connaît pas.
Par rapport à l’élevage, les efforts sont considérables et Aminata M’bengue N’diaye abat un travail considérable. Fallait se présenter à Koungheul lors de la foire. J’ai personnellement été émerveillé. J’ai offert 5 millions de francs aux éleveurs parce que j’ai senti qu’en les soutenant, ils nous aideront à matérialiser les aspirations du Chef de l’Etat. En ce moment, nous sommes en train de préparer le terrain pour un projet grandeur-nature. Nous réduirons au silence ces détracteurs qui n’ont que du venin dans les dents.

Macky a, selon Idy, transformé des plumes affûtés en dames de compagnie… Il fait allusion à Latif Coulibaly entre autres

Je connais bien Abdou Latif Coulibaly. C’est un homme honnête et crédible. Il n’est pas du tout un suiveur. Ce qu’il a écrit dans son livre, tout le monde peut le voir à l’œil nu. Les réalisations sont tellement nombreuses que je me limiterai à citer Ila’a Touba dont les travaux ont démarré en pompe.

Pour la réélection de Macky

Rien ne s’oppose à cette réélection. C’est acquis! A Kaffrine, nous nous engageons à faire le plein. Nous allons battre nos adversaires avec un écart historique... 
Dimanche 29 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :