MANSOUR FAYE SUR LES PÉNURIES D’EAU A TOUBA : « Cette situation doit être définitivement dépassée! »


A Touba, il est devenu maintenant clair que pour réussir le magal, l’Etat a l’obligation de veiller à ce qu’il n'y ait aucune pénurie d’eau. Et c'est ce que Mansour Faye semble bien avoir compris. Ainsi, en compagnie de techniciens de ses services, le ministre de l’hydraulique et de l’Assainissement a effectuée une tournée de 3 tours d’horloge dans Touba, visitant les forages de Dianatoul Mahwa, Boberél, Darou Rahmane etc… Il ne s’est privé, pour l’occasion, de s’attacher les services de Serigne Cheikh Aliou Mbacké de Mahou Rahmati. 

Au-delà de l'assurance qu'il a donnée concernant la mise en service du forage de Dianatoul dans les 48 heures, se fiant à l'engagement ferme et irrévocable de l’entreprise en charge des travaux, le ministre estime que la ville sainte devrait tout de même dépasser ce stade : « Touba doit désormais avoir de l’eau 24 h sur 24. L’eau doit être en permanence disponible. Il faudrait qu’on invente les solutions pour que de telles situations ne se posent plus, pour que dans le futur, un autre ministre n’ait pas à tenir les mêmes propos que moi… Mais dans l’immédiat, pour ce qui concerne le forage de Dianatoul, nous avons l’assurance de l’entreprise qui nous a dit devant tout le monde que dans les 48 heures, le forage sera fonctionnel et retrouvera son débit initial. Donc, pour ce cas précis, nos craintes sont dissipées. »
 
Mansour Faye ira, avant de boucler sa visite, s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de la station de traitement de boue de vidange de Keur Kabb dont le montage financier avoisinait 900 millions. Disponible dès le mois d’avril, la station devra soulager les populations de Touba avec sa capacité de 300 mètres-cubes/ jour. Elle sera combinée à celle de M'backé dès sa livraison prévue au mois d’Avril. 
Mardi 24 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :