MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL DU KOSOVO : La DIC cueille un professeur de Yavuz Selim à l’ambassade des Usa

Libération révèle en exclusivité qu’un professeur turc de Yavuz Selim a été cueilli par la Division des investigations criminelles (DIC) à l’ambassade des Etats-Unis à Dakar. Ce, en exécution d’un mandat d’arrêt international émis par le Kosovo et transmis à toutes les polices du monde par Interpol.


Selon nos informations, un professeur de Yavuz Selim a été cueilli par la Division des investigations criminelles (DIC) dans des conditions rocambolesques il y a de cela quelques jours. En effet, l’enseignant de nationalité turque s’était rendu à l’ambassade des Etats-Unis sise aux Almadies pour des formalités.
C’est au moment de procéder aux enregistrements que les Américains ont découvert qu’il était visé par un avis international de recherche émis par Interpol, la police des polices, suite à un mandat d’arrêt international lancé par le Kosovo.
Le bureau national de Interpol logé à la DIC a été informé avant qu’une équipe d’éléments du fameux Groupement d’interpellation et de recherches (GIR) ne soit dépêchée dans la représentation diplomatique où on avait demandé à l’individu de patienter. En deux temps, trois mouvements, il a été cueilli et conduit à la Rue Carde, siège de la DIC.
Les responsables de Yavuz Selim qui ont été informés de cette arrestation ont crû dans un premier temps qu’il s’agissait d’un enlèvement perpétré sur le sol sénégalais par le régime criminel de Erdogan avant d’apprendre que le professeur en question a été arrêté pour des faits délictueux commis au Kosovo où il a été même condamné par contumace.
Dans tous les cas, le professeur a été placé sous mandat de dépôt à la prison de Rebeuss le temps que le Procureur général statue sur la demande d’extradition introduite par le Kosovo qui réclame à Dakar le « colis ».
Mercredi 5 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :