MALI: L'emir d'Aqmi, Abou Zeid, aurait été tué dans un raid français

Une source sécuritaire algérienne confirme au "Nouvel Observateur" que l'émir d'Aqmi, basé dans la région de Kidal, a été tué par un détachement des forces spéciales.


MALI: L'emir d'Aqmi, Abou Zeid, aurait été tué dans un raid français
Une source sécuritaire algérienne confirme jeudi 28 février au "Nouvel Observateur" que l'un des émirs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, Abou Zeid, basé dans la région de Kidal près de la frontière algérienne, a été tué avec une "trentaine" de djihadistes par un détachement des forces spéciales commandé par le colonel Thierry. Par ailleurs, une source anonyme du MNLA assure aussi qu'Abou Zeid est bien mort lors d'une embuscade tendue par les soldats français.

Un peu plus tôt, le site de la télévision privée algérienne Ennahar a rapporté que "les troupes françaises ont arrêté trois terroristes près de Tigharghar" au nord Mali.

Paris ne confirme pas, pour l'heure, cette information.

De son vrai nom Mohamed Ghdiri, Abou Zeid est un Algérien d'une quarantaine d'années. Il était apparu pour la première fois en 2003 comme adjoint d'Abderazak El-Para, principal instigateur de l'enlèvement de 32 touristes européens dans le grand Sud algérien au cours de cette même année.
Dakaractu2




Vendredi 1 Mars 2013
Notez


Dans la même rubrique :