MALI : D’où venaient les tueurs de l’attaque du Radisson ? (Jeune Afrique)

À Bamako, deux semaines après l'attaque du 20 novembre contre l'hôtel Radisson (22 morts), l'identité des deux assaillants tués lors de l'assaut des forces de l'ordre restait inconnue.


MALI : D’où venaient les tueurs de l’attaque du Radisson ? (Jeune Afrique)
Le doute subsistait notamment quant à leur nationalité. Selon une source malienne proche du dossier, il s’agissait de « peaux noires » qui n’étaient ni nigérians, ni somaliens, ni même anglophones, mais maliens. « Ce sont des Songhaï », précise notre source. Apparemment, l’un des terroristes était connu des services de renseignements en tant que membre d’Al-Mourabitoune, l’une des katiba du groupe de Mokhtar Belmokhtar, qui a d’ailleurs publié sur Twitter une photo des deux assaillants présumés.

Interrogé par J.A. lors de son séjour en France à l’occasion de la COP21, début décembre, le président Ibrahim Boubacar Keïta a pourtant évoqué la piste d’hommes venus de l’étranger, tout en admettant qu’il n’avait pas encore reçu les conclusions de l’enquête. « Il semble qu’ils parlaient anglais avec un fort accent d’un pays voisin », a-t-il indiqué, sans plus de précisions.

La piste d’Al-Mourabitoune, qui sévit dans le Nord-Mali mais dont le chef se trouverait dans le nord de la Libye, est aujourd’hui privilégiée par les enquêteurs. « Cette attaque porte leur marque », glisse l’un d’eux. Al-Mourabitoune a revendiqué la tuerie. Le Front de libération du Macina, lié à Ansar Eddine, aussi.
Mardi 8 Décembre 2015
Jeune Afrique




1.Posté par bijoux le 08/12/2015 11:11
Trop de stress.
Trop de peines.
Une chaleur horrible.
Venez vous rafraichir a HARMONY.
Avec la DUO MAGIQUE.
772696125/773882184



Dans la même rubrique :