MAKHTAR DIOP (Hcct) : " Wade veut créer le buzz autour de son fils... Ce dernier doit d'abord payer ses dettes avant de solliciter un mandat électif '


MAKHTAR DIOP (Hcct) : " Wade veut créer le buzz autour de son fils... Ce dernier doit d'abord payer ses dettes avant de solliciter un mandat électif '
Sous la présence du ministre des Sports Matar Bâ et du Président du Parlement de la Cedeao Moustapha Cissé Lô, la deuxième édition du drapeau Makhtar Diop a vécu. Ce fut au stade Iba Mar Diop avec un combat de lutte ayant opposé Yanda à Alioune Sèye 2 sorti victorieux de la confrontation.

Une occasion saisie par  le haut conseiller des collectivités territoriales pour déverser une salve de critiques à l'encontre de l'opposition et principalement de la famille Wade. Makhtar Diop s'est en effet prononcé sur l'annonce du retour au bercail de Karim Wade. Pour lui, il ne s'agit que d'une fanfaronnade. '' Wade sait que Karim ne peut remettre, de sitôt, ses pieds au Sénégal. Il veut juste le ramener au sommet de l'actualité et créer le buzz autour de lui. Au finish, il se mettra à crier scandale et d'accuser le Président Sall de chercher à empêcher cette venue. Les Sénégalais sont suffisamment intelligents pour comprendre ce manège. Il aurait mieux fait de l'amener à payer ses dettes. Il a été bénéficiaire d'une grâce Présidentielle. Par conséquent, il est toujours reconnu avoir dilapidé des fonds publics. C'est un voleur de classe exceptionnelle qu'il faut pointer du doigt à chaque fois qu'il montre le bout de son nez.''

Makhtar Diop d'ajouter par ailleurs, que le Qatar, malgré ses pétrodollars ne peut élire quelqu'un à la place des Sénégalais. '' Les réalisations du Président Sall sont visibles à l'œil nu. Les Sénégalais sont conscients qu'ils viennent d'avoir à leur disposition le meilleur Chef d'État d'Afrique. C'est un joyau qu'ils ne troqueront jamais contre un patenté voleur. ''

Interpellé sur la confection déjà controversée de la liste départementale de Benno Bokk Yakaar, le coordinateur de la Cojem se voudra clair. '' Seuls les chasseurs de postes de responsabilité en feront un débat. Le Président Sall est suffisamment bien renseigné pour faire les bons choix. Quant aux listes parallèles, la Cojem s'aligne sur la décision du patron de l'Apr et souhaite des sanctions à tout contrevenant.
Lundi 24 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :