MAIRIE DE DAKAR/ Remise du fonds d’appui des cultures urbaines : Plus de 240 millions FCfa destinés aux jeunes

La Maison des cultures urbaines (Mcu) a tenu hier, à l’hôtel de ville de Dakar, un point de presse en prélude au lancement de la deuxième phase de ses activités prévues de juillet à décembre prochain. Cette rencontre, placée sous la présidence du maire de Dakar, Khalifa Sall, a permis à la Mcu de récompenser plusieurs acteurs des cultures urbaines. La structure a en effet procédé à la remise des lots pour les trois meilleurs projets de l’Incubateur culturel et a octroyé des attestations aux 66 jeunes Djs issus de la deuxième promotion Urban Mix. Aussi, des chèques ont-ils été remis aux 20 bénéficiaires du Fonds d’appui aux cultures urbaines (Facu) avec des attestations aux 86 participants de la formation en Entrepreneuriat culturel.


Le maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a magnifié la réussite de cette initiative qu’est la Mcu. «Le projet  que nous menons  par le biais de la subvention de la ville ou en partenariat avec  l’association internationale des  Mai­res  Francophones  (Aimf), la ville de Genève, la ville de Paris, le ministère de la Gouvernance locale, vise à promouvoir les cultures Urbaines», a affirmé Khalifa Sall qui explique que cette démarche «pertinente et essentielle» est soutenue par les populations de Ouakam qui abrite la Maison des cultures urbaines.
«Il est important de donner aux jeunes les moyens de réaliser  leurs projets. Et, la Maison des cultures urbaines est la  preuve que si on entreprend, on réussit», a dit Khalifa Sall qui n’exclut pas avec le temps, une augmentation de la subvention afin de mieux aider les jeunes et  de leur donner les moyens de  conduire leurs différents projets. «Il ne s’agit plus de les former mais de leur donner de  quoi démarrer»,  a insisté le maire de Dakar qui, sur un tout autre registre et pour réagir sur l’actualité dans les médias, a rendu hommage à Nafi Ngom Keïta et reconnaître le courage de Ousmane Sonko.
Selon Amadou Fall  Ba, chargé de mission du maire de Dakar et administrateur la Maison des cultures urbaines, «c’est une  première  au Sénégal le fait de créer et mettre un centre à la disposition  des acteurs de la culture urbaine  pour la redynamisation du secteur». «Nous avons un financement de 240 millions F Cfa  sur 3 ans  dont les 2/3 ont été  restitués», a-t-il indiqué. 
Présent à la rencontre, l’artiste Didier Awadi a mentionné que «ce jour est un jour heureux». Le rappeur a félicité les autorités municipales pour leur engagement dans l’éclosion des cultures urbaines.
Vendredi 29 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :