MAGAL 2015 - Touba évalue la phase opérationnelle de la gestion des déchets


MAGAL 2015 - Touba évalue la phase opérationnelle de la gestion des déchets
Réputée comme étant l’une des villes du Sénégal les plus envahies par les ordures, Touba commence petit-à-petit à changer de visage. Cela grâce, en partie, aux séminaires de formation et aux rencontres déroulées dans les quartiers par le projet de gestion durable des déchets solides urbains (Pngd), qui vise à améliorer le système de gestion des déchets solides dans les collectivités locales. 
Hormis Touba, les autres collectivités bénéficiaires sont Tivaouane, Kaolack et Dakar. Il s’est agi, durant ces derniers mois, d’acquisition d’équipements de pré-collecte et de collecte, de la réalisation d’infrastructures d’élimination des déchets solides, conformément aux bonnes pratiques environnementales. Les échanges ont tourné autour des causes de la prolifération de dépôts sauvages d’ordures dans les quartiers, des conséquences néfastes de l’insalubrité sur le développement économique, social et environnemental des territoires, de la pertinence et les impacts des sites relais au niveau des quartiers et de la nécessité d’une gestion collective et responsable des points de regroupement normalisé. 
La cité religieuse attend jeudi, selon nos sources, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr pour une conclusion d’ensemble. A Touba, les semaines qui précèdent le magal sont généralement des moments où la cité reçoit le plus d’ordures. Au marché Ocass, à Madyana et dans les quartiers périphériques, les tas d’immondices commencent d'ailleurs à se signaler... 
Mercredi 14 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :