MADIAMBAL DIAGNE DEPUIS OUAGADOUGOU : « La venue du Président Sall très attendue par les deux camps! »


Alors qu’ils venaient prendre part, en compagnie de quelques confrères Sénégalais en terre Burkinabé, au festival de la liberté d'expression,  Madiambal Diagne et sa délégation ont été témoins du coup d’Etat depuis leur hôtel de Ouagadougou. 
Le Président de l’Union de la presse francophone, au téléphone de Dakaractu, confie que la colonie Sénégalaise, de manière générale, est toutefois en sécurité, grâce notamment à la diligence de l’ambassadeur qui recense les compatriotes et s’enquiert de leurs conditions de vie en cette situation précaire. Ironie du sort, les journalistes n’ont pas été les seuls à se retrouver au Burkina Faso. En effet, d’autres Sénégalais y avaient installé leur camp depuis quelques jours, pour les besoins d’ateliers sur l’agriculture et les mines.
 
Selon toujours Madiambal Diagne, la situation reste tendue au pays de l’homme intègre. Des coups de feu sont entendus de temps en temps et un couvre-feu a été décrété par les putschistes. Cette interdiction de sortie des maisons va de 19 heures à 6 heures du matin. Toute de même, elle risque d’être violée par les populations des quartiers populaires qui refusent de se laisser faire. 
Madiambal Diagne, dans l’entretien qu’il nous accorde, confie que les belligérants peuvent à n’importe quel moment s’affronter. C’est d’ailleurs dans ce contexte que le Président Macky Sall va débarquer, ce vendredi à Ouagadougou. Selon le journaliste, le périple du Chef de l’Etat est fortement attendu par les deux camps. Il est attendu par les deux camps adverses en sapeur pompier, ce qui laisse augurer une meilleure issue. 
Jeudi 17 Septembre 2015




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016