MACKY SALL RENVOIE IDRISSA SECK AUX EXPLICATIONS QU'IL AVAIT TENUES EN JUILLET : “Les 7 milliards ont été utilisés parfaitement par les ministres qui sont aujourd'hui au Pds”


MACKY SALL RENVOIE IDRISSA SECK AUX EXPLICATIONS QU'IL AVAIT TENUES EN JUILLET : “Les 7 milliards ont été utilisés parfaitement par les ministres qui sont aujourd'hui au Pds”
Le président de l'Alliance pour la République (Apr) Macky Sall ne veut pas se prononcer de nouveau sur les 7 milliards des fonds Taïwanais, malgré la sortie de l'ancien Premier ministre Idrissa Seck qui veut qu'il rende compte de l'utilisation faite avec cet argent. Interpellé par nos confrères de la Rfm sur la question, Macky Sall n'a pas jugé opportun de revenir la dessus et leur renvoie aux explications qu'il avait tenues en juillet à l'émission “et si on en parlait”. A l'époque Macky Sall avait tenu les propos suivants pour s'expliquer: “Le président de la République m'a dit que: Monsieur le Premier ministre j'ai de l'argent qui m'a été remis par des amis parce que j'ai des amis à l'étranger. Et cet argent valait 15 millions de dollar à l'époque où le dollar était à 500 f Cfa, ce qui faisait sept (7) milliards et demi. Mais il dit, des démarcheurs, comme c'est le cas dans les finances internationales, ont pris une commission de l'ordre d'un million de dollar, donc il reste 7 milliards que je vais mettre à la disposition du gouvernement du Sénégal. Je vous demande en tant que chef du gouvernement de faire un arbitrage par rapport aux besoins que les ministres vont exprimer et vous, vous êtes responsable de la gestion de ces fonds. J'ai dit que je vous remercie, c'était en Conseil des ministres, ces derniers ont fait les différentes demandes. Je me rappelle l'enseignement supérieur à l'époque avec le ministre Sourang qui avait fait des investissements sur des universités, le ministère d’Aïda Mbodj à l'époque, ministère de la femme a fait une option avec le ministère de Djibo Ka sur des camions frigorifiques avec des femmes mareyeurs etc. D'autres, c'étaient d'autres projets différents mais qui pouvaient être exécutés. J'ai fait l'arbitrage en tant que Premier ministre sur les 7 milliards et à la virgule près. Nous avons distribué cet argent à ces différents ministres qui ont exécuté ce programme. Les 7 milliards ont été utilisés parfaitement par les ministres qui sont aujourd'hui au Pds. Je ne suis pas là-bas ce sont mes adversaires, s'il y a un qui peut contester ce que je dis… C'est des vérités dites de délibérations du Conseil des ministre qui sont publiques et surtout nous avions communiqué à l'époque”, conclut, Macky Sall.

( LE populaire )
Jeudi 17 Novembre 2011




1.Posté par Tah! le 17/11/2011 16:04
TOUT SUR LES 7,5 MILLIARDS DE TAIWAN Il est impèrieux d'aller au de là des propos du candidat Macky Sall et des accusations de son frère libèral Idrissa Seck.En effet,nous allons reconstituer avec exactitude le dèroulemt des faits. -Le 3 dècembre 2004,Maitre Abdoulaye wade a ècrit une lettre adressèe à son homologue Prèsident Shen Chiu Bian de Taiwan et chargè l'ami de la famille wade Pierre Aim de porter la lettre à qui de droit lors d'une mission du 14 au 17 dècembre 2004. -Le 22 mars 2005,suite favorable,Pierre Aim retourna à Taiwan pour rècuperer la somme de 15 millions de dollards (soit 7.5 milliards) Pierre Aim transfère la somme dans le compte de son fils Emmanuel ,logè aux Usa qui à son tour vire les 7 milliards dans un autre compte bancaire à Chypre,ce compte est ouvert de la Sociètè Fitem Entreprise Limited de Jerome Godard un autre ami de la famille wade ,Il est bon d'interpeller Macky Sall sur les responsabilitès des malheurs de l'ICS à cotè de Jerome Godart et Mamadou Ndiaye. La question est de savoir pourquoi les 7 milliards ne sont pas virès dans le tresor mais il faut attendre presque un an pourque Wade annonce en plein conseil de Ministres qu'il a reçu un don personnel de 14 millions de dollards de Taiwan dont un million de dollards a dèja disparu . Il faut lever l'èquivoque ,les 15 millions de dollards ètaient offerts au peuple sènègalais et non à wade pourqu'il fasse balader nos milliards de comptes en comptes et ses responsabilitès sont engagèes pour la disparition d'un million de dollards.

2.Posté par aminata le 17/11/2011 17:13
l y’a quelques jours de cela, nous interpellions sur cette même tribune le candidat à l’élection présidentielle M. Idrissa SECK sur des accusations graves de prévarication financière portant sur des biens immobiliers et des parts de sociétés en France qu’il aurait acquis en France. Les principes de justice, d’équité et d’honnêteté intellectuelle qui commandent notre action ; nous dictaient de lui accorder le bénéfice du doute et lui laisser apporter les éléments de preuve le disculpant.

Or, jusqu’à ce jour M. Idrissa SECK fait la sourde oreille, comptant certainement sur le temps qui couvre tout du manteau de l'oubli. Il en de même d’une certaine presse à sa solde qui s’autocensure en faisant l’impasse sur une information de première main qui pourrait décrédibiliser son chouchou de candidat.

Nous sommes dès lors fondés à douter de sa moralité. Ne dit-on pas souvent, qui ne dit mot consent ?

En avril 2004, pendant que le peuple sénégalais dissertait sur les raisons de son départ de la plus haute station gouvernementale, la primature, M. SECK s’activait pour placer l’argent du contribuable sur des supports immobiliers et des actifs financiers pour son propre compte. Tout le contraire donc de ce qu’il déclarait en réponse à une question de l’honorable journaliste Abdou Latif COULIBALY, sur sa fortune, supposée être la source de sa brouille avec son père putatif. Voilà en substance ce que disait le futur quatrième Président du Sénégal : « Je ne me suis pas enrichi à la faveur du pouvoir. Les seules ressources que mon passage au pouvoir a mises à ma disposition et qui renforcent mes moyens d’intervention politique et sociale, ce sont les fonds politiques que le président de la République lui-même m’a alloués de façon discrétionnaire ».

Alors M. SECK, daignerez-vous répondre à la question rituelle, celle que se posent les sénégalais sur l’origine de votre matelas financier ?

En attendant ses explications sur l’origine de sa surface financière, laissons-nous donc aller aux méditations solitaires, un exercice de pur style, en réplique à son silence coupable.

Si on s’en tient à cette déclaration, on peut facilement conclure qu’il ne s’est pas enrichi à titre personnel à la source intarissable des fonds politiques. Nous sommes donc en droit de nous poser certaines questions. D’où est ce que peut venir donc les 895 millions CFA qui ont permis l’achat de l’appartement du 41 boulevard Raspail à Paris en mai 2004 ? Quelle est donc l’origine des fonds qui ont permis l’apport dans le capital social de la SCI CIRAS à hauteur de 328 millions CFA en juillet 2004 ?

Vu que M. SECK fait la politique de l’autruche, nous devons donc interroger son parcours professionnel pour nous faire une idée de ce qu’il pourrait tirer comme ressources dudit parcours.

les preuves qui accablent Idrissa Seck
A ce que nous en savons, M. SECK n’est pas héritier de Ndiouga KEBE encore moins de Djily MBAYE pour prétendre disposer d’un stock d’argent aussi colossal…Les seules fonctions rémunérées que nous lui connaissons se résument à ça : gestionnaire d'une PME d'informatique, Ministre du commerce, Directeur de cabinet du Président WADE, et enfin Premier Ministre du Sénégal. Depuis cette dernière fonction, il est devenu un chômeur de luxe.

Ce parcours permet-il à quelqu’un aussi économe qu’il soit, de pouvoir dégainer 1 223 000 000 CFA en l’espèce de 3 mois uniquement pour se constituer des actifs immobiliers et financiers ?

Nous laissons le soin au peuple sénégalais de juger de la moralité de cet individu qui veut briguer son suffrage à l’appui des éléments de preuve qui sous-tendent notre démarche. (Voir facsimilé ci-dessous).

Par ailleurs, nous réitérons notre appel aux têtes d’affiche du landerneau politique sénégalais, à publier leurs déclarations de patrimoine de manière officielle à l’appui de leurs programmes politiques. Ceci est un minimum pour le respect de l’électorat qui se refuse désormais d’être du bétail électoral manipulable à souhait.

PS : MIIM DU RAGAL DINDI TUUMA LA !

3.Posté par idy wade le 17/11/2011 21:11
Tah pour des raisons d'objectivite jespere que tu demanderas a idy de nous eclairer sur les 40 milliards des chantiers de thies, ses 7milliards de campagne (malgre la bourde de lena sene le messie), ses km de route a 800millions etc., vs avez du pain sur la planche!!!

4.Posté par Jeebreel le 18/11/2011 01:22
Vous avez tous deux détourné des deniers publics.....40 Milliards et plus pour Idy , Macky environ 18 Milliards...vous serez démasqué à temps voulu....



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016