MACKY SALL, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE : « Abdoulaye Wade peut continuer à inspirer le pays sans siéger à l’Assemblée nationale »

S’exprimant, hier, sur la démission d’Abdoulaye Wade de son poste de député, le Président Macky Sall a soutenu que ce dernier peut continuer à inspirer le pays sans siéger à l’hémicycle.


MACKY SALL, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE : « Abdoulaye Wade peut continuer à inspirer le pays sans siéger à l’Assemblée nationale »
Le Président de la République a été interpellé sur la démission de Me Abdoulaye Wade de son poste à l'Assemblée nationale.
« Je ne regrette pas que le Président Abdoulaye Wade n’ait pas siégé parce que je pense que pour ce qu’il a incarné dans le pays, pour son rôle politique, ses fonctions antérieures, il peut continuer à donner de l’inspiration à ses partisans et même au pays sans siéger à l’Assemblée nationale », a déclaré Macky Sall sur le micro de Rfi.
C’était hier à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition de l’Assemblée des actionnaires d'Africa50.
En outre, le Chef de l'Etat a fait savoir qu'il est toujours ouvert au dialogue. Autrement dit, il est prêt à s’asseoir autour d’une table avec les membres de l’opposition pour parler des affaires de la cité. « Nous avons besoin de nous parler puisque nous savons forcément les sujets sur lesquels avant d’aller à l’élection présidentielle, il faut les régler. La question de statut du chef de l’opposition a été posée au niveau de la Constitution. Maintenant, il faut discuter et en définir les modalités et passer à autre chose », a souligné Macky Sall.
Avant d’ajouter : « il faut égale ment réglementer la participation aux élections. On a vu lors des Législatives avec 47 listes, le désordre que cela pose. On ne peut pas aller à la présidentielle avec autant de candidats ».
Toujours lors de cette rencontre, le Président de la République a déclaré que « le Sénégal consacre près de 64% de ressources prévues dans le programme triennal d’investissement, soit plus de 3021 milliards de FCFA sur la période 2017-2019 au renforcement des infrastructures socio-économique ».
A l’en croire, ses efforts visent à favoriser la transformation économique conformément aux orientations stratégiques du Plan Sénégal émergent.
Mercredi 13 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :