MACKY SALL APPELLE À MODIFIER LES PROCÉDURES À L’ORIGINE DES LENTEURS ADMINISTRATIVES


MACKY SALL APPELLE À MODIFIER LES PROCÉDURES À L’ORIGINE DES LENTEURS ADMINISTRATIVES
 Le président de la République, Macky Sall, a demandé dimanche au gouvernement de veiller à la modification des procédures de l’administration identifiées comme des causes de lenteurs administratives.

"Nous ne pouvons pas nous contenter de dire : +Oui, le problème, ce sont les procédures+", a-t-il dit en substance, ajoutant que "les procédures, on les modifie si elles ne sont plus adaptées à la réalité".

"Il faut avancer. Je veux avancer à une vitesse grand V, mais avec sécurité", a poursuivi le chef de l’Etat à la fin du Forum national de l’administration.

Des membres du gouvernement, des hauts fonctionnaires, des députés, des membres du Conseil économique, social et environnemental, des représentants des forces de défense et de sécurité ont participé à cette rencontre de l’administration publique sénégalaise, samedi et dimanche, au Centre international de conférences Abdou-Diouf (CICAD) de Diamniadio (27 km à l’est de Dakar).

Le Forum national de l’administration, qualifié d’historique par le gouvernement, va permettre d’"impulser un mouvement de transformation du service public", selon le ministère de la Fonction publique, qui l’a organisé.

Macky Sall a par ailleurs promis, à la fin du forum, de résoudre les lenteurs ou désagréments liés à des charges sociales à assurer par l’Etat, concernant les forces de défense. "Des instructions seront données au gouvernement pour régler le problème des pensions à payer aux veuves et celui du capital décès concernant les membres des forces de défense et de sécurité décédés ou les épouses des militaires invalides", a-t-il assuré.

"Les Forces armées (le ministère des Forces armées, Ndlr) doivent pouvoir gérer cet aspect de manière à éviter les lenteurs préjudiciables à la cohésion des familles", a dit le président de la République, en invitant la Direction de la solde du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan à "être souple, en déléguant certaines missions à des entités fortes".

Le chef de l’Etat répondait, lors d’une série de questions-réponses, à la fin du forum, à une question du colonel Abdou Thiam, le chef de la Direction de l’information et des relations publiques des armées(DIRPA), sur les pensions dues aux veuves des membres des forces de défense et de sécurité.
BHC/ESF
Dimanche 10 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :