Lutte contre les inondations : des infrastructures annoncées pour le drainage des eaux


Lutte contre les inondations : des infrastructures annoncées pour le drainage des eaux
Le ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, a annoncé, jeudi, à Dakar, plusieurs mesures portant sur la construction et la réhabilitation d’infrastructures pour le drainage des eaux pluviales dans le cadre de la lutte contre les inondations.

De cette manière, les pouvoirs publics sénégalais comptent "apporter des solutions définitives, efficaces et structurelles au phénomène des inondations, avec la mise en place de projets et programmes notamment à travers un Fonds d’assainissement des eaux pluviales qui a une dotation de 1,5 milliards", a-t-il déclaré.
 
Seydou Guèye s’adressait à des journalistes, à l’issue d’un Conseil interministériel sur la prévention et la gestion des inondations.
 
Selon lui, un budget de 2 milliards a été également approuvé pour la réalisation d’infrastructures routières (Thiès-Kaolack et Kaolack-Fatick avec l’intervention de l’Agéroute et de l’Agence de développement municipal (ADM).
 
Dans ce cadre, divers projets et programmes concernent les villes de Dakar, Saint Louis, Fatick et Kaffrine, avec des travaux relatifs à des digues de protection, des réseaux drainage et d’évacuation des eaux pluviales.
 
Sont également pris en compte, la réhabilitation ou la construction de stations de pompage, le reprofilage de bassins de rétention et la construction d’ouvrages de franchissement comme les ponts, a indiqué le porte-parole du gouvernement.
 
A Saint-Louis, il est prévu la construction de deux nouvelles stations de pompage, à Kaffrine Sédhiou Kaolack, les pouvoirs publics comptent construire des ouvrages de drainage des eaux de pluie, a signalé Seydou Guèye.
 
Les ouvrages retenus dans la banlieue dakaroise concerneront les localités de Guinaw Rail, Fass Mbao et les Parcelles assainies, a-t-il poursuivi.
 
"Dans beaucoup de localités de la banlieue, il y a une action efficace à travers la mise en place d’un réseau primaire d’évacuation avec en perspective la mise en place d’un réseau secondaire pour plus d’efficacité", a noté le ministre porte parole.
 
Le ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la coordination des actions de lutte contre les inondations, a mis également en place "une innovation en termes de célérité, en concluant un accord cadre avec 33 entreprises", a-t-il renseigné.
 
Seydou Guèye a précisé que cette innovation a été décidée de concert avec la Direction centrale des marchés publics (DCMP) du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, pour "gagner du temps dans l’exécution des ouvrages" tout en évitant les ententes directes.
Vendredi 1 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :