Lutte contre le terrorisme : la Guinée a formé 500 imams “modérés” et surveille la construction de mosquées, d'écoles et de structures de santé

La Guinée Conakry fait partie, avec le Sénégal, la Gambie et la Guinée Bissau des pays jusque là épargnés par le terrorisme. Pourtant, les autorités guinéennes ne prennent pas la menace à la légère. Histoire de prendre le taureau par les cornes avant qu'il ne se passe des choses imprévues, le gouvernement guinéen a mis en place un dispositif très rugueux pour faire face à la menace. Ainsi, comme le rapporte le ministre guinéen de la Défense qui prenait part au Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité, Conakry a formé 500 imams “modérés” grâce à la coopération marocaine. Un système est également mis en place pour surveiller le discours religieux, la construction des mosquée et des prestations de santé. Parallèlement à ce dispositif préventif, des questions comme le chômage et le désoeuvrement des jeunes sont prises bien pris en compte par le gouvernement guinéen.


Mardi 14 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :