Lutte contre le terrorisme : Abdou Karim Sall traite Abdourahmane Diouf «d’oiseau de mauvais augure »


Le Directeur Général de l’Artp, Abdou Karim Sall n’a pas attendu longtemps pour réagir face à la sortie du porte-parole de Rewmi, le Dr Abdourahmane Diouf. Ce dernier, rappelle-t-on, avait dit qu’avec toute la communication faite par le chef de l’Etat autour de la lutte contre le terrorisme, c’est comme si notre pays faisait un appel du pied aux terroristes. Une déclaration que le Dg de l’Artp n’a pas du tout appréciée. C’est pourquoi, il n’a pas hésité à traiter le porte-parole du Rewmi «d’oiseau de mauvais augure ».
«Je suis profondément surpris par la sortie d’Abdourahmane Diouf qui se doit au moins d’être républicain », se désole Mr. Sall qui ne se prive pas de rappeler que le Président de la République, Macky Sall avait, compte tenu de la sensibilité de la question, demandé que cette question de sécurité ne soit pas versée dans le panier du politicien. Mais, constate Karim Sall, le Dr Abdourahmane Diouf qui n’a pas été en mesure de comprendre les enjeux, doit pouvoir nous épargner ces questionnements mal placés. 
«Le Président de la République est le garant de la sécurité du Sénégal et des sénégalais. Il utilisera tous les moyens en son pouvoir pour justement protéger les sénégalais contre le terrorisme et toute autre forme de menace », explique le responsable de l’APR de Horkadiéré (Matam) qui rappelle au Dr Diouf que son parti n’a pas félicité le Président de la République après contre la lutte maladie Ebola. Une manière pour lui de recadrer le porte-parole du Rewmi qui souhaiterait que la question de la lutte contre le terrorisme soit discutée avec toutes les forces vives de la nation. 
Sur la décision d’interdiction de la burqa, le Dg de l’Artp, Abdou Karim Sall invite ainsi Abdourahmane Diouf à éviter d’intervenir dans un débat qu’il ne maîtrise. Et ce d’autant plus qu’il n’a pas en sa possession les informations que le Chef de l’Etat détient. «Le Président de la République a tous les renseignements pour prendre les décisions qui s’imposent afin d’éviter à notre pays de vivre ce qui se passe au Mali ou ailleurs hors de nos frontières », note-t-il, non sans souligner que le porte-parole de Rewmi est «mal placé » pour faire ce genre de mise en garde. 
Le Directeur Général de l’ARTP, Abdou Karim Sall, ne terminera pas son propos sans prier pour que le Président de la République, Macky Sall réussisse sa lutte contre le terrorisme comme il est sorti victorieux de la lutte contre l’épidémie Ebola... 
Lundi 23 Novembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Le Citoyen sénégalais le 23/11/2015 16:00
Bien dit Monsieur le Dg, vous avez bien suivi les directives du Président Sall. Bonne continuation. Votre réponse est à la hauteur de l'attaque terroriste de Abdourahmane Diouf. Cet homme trop bavard et prétencieux est comme un réfigié apatride. Lui et son rival en parlotte, je veux nommer Thierno Bocoum, doivent comprendre que trop de com tue la communication. Ils doivent la boucler comme l'a fait leur mentor Idrissa Seck. C'est des YAMA TELE, YAMA RADIO et YAMA INTERNET, ils courent toujours à la recherche des micros et caméras pour raconter des balivernes.

2.Posté par Le Citoyen sénégalais le 23/11/2015 16:03
Le Café Marron vous félicite Monsieur le Directeur général. Vous lui avez remonté les bretelles, ce Dr Diouf devenu subitement désorienté et fossile.

3.Posté par faye le 23/11/2015 16:05
regarder le nom de famille

4.Posté par Bathie Massamba le 23/11/2015 17:41
DG, cette réflexion trotte dans la tête de bon nombre de sénégalais. Une analyse très froide du comportement des autorités face à ce problème conduit forcément à se poser la même question que Abdourahmane DIOUF. Vous êtes à une station où vous ne pouvez plus réfléchir car vous êtes grisé par le pouvoir.

5.Posté par Ousseynou Diop le 23/11/2015 19:03
On s'en fou de son nom de famille. Ce qui importe pour nous c'est ce qu'il a dans sa tête. Arrêter ces conneries. Tu as oublié qu'il y a des sall qui ne comprenne même pas le peul. Va au cayor et tu verra.
Pour cette sortie je trouve que Karim Sall a eu tout faux et Dr Abdourahmane Diouf a dit tout haut ce que la majeur parti des sénégalais pensent. Alors mettez la pédale douce c'est mieux pour vous et c'est mieux pour nous autres pauvre sénégalais

6.Posté par Amadou le 23/11/2015 21:29
Salam Je le dis franchement c comme on ne comprend pas encore comment ça fonctionne le nouvel ordre mondial. Soyons vigilants et pertinents car les valeurs intellectuelles de chaque personne ne traduisent pas qu'on se doit d'analyser à l'occidental les sujets d'actualité. Je veux dire par là "LES OCCIDENTAUX NOUS PRENNENT POUR DES MOUTONS DE PANURGE" on se conforme à leurs idées sans le sens de critique DE GRACE N'ACCEPTONS PAS LE TERME 《TERRORISME ISLAMIQUE》juste terrorisme car l'islam vient de la paix et non de la terreur.

7.Posté par borom gualem gui le 23/11/2015 22:01
idypresident,je vous conseille d aller a nimjatt ziara mame cheikhna cheikh saadbou wakhertou avant 2017,allahou akbar.

8.Posté par jules Ndiaye le 23/11/2015 23:39
Les politiciens doivent avoir un comportement plus responsables quant aux questions aussi sensibles que celles du terrorisme.Le Président Macky Sall est bien dans son rôle de Président du Sénégal,de la Cedeao et de dirigeant trés écouté sur la scène internationale



Dans la même rubrique :