Lutte contre la pauvreté à Grand-Yoff, une responsabilité locale selon Mora Cissé


Mora Cissé poursuit son processus de mobilisation des acteurs locaux pour contrer la pauvreté dans le populeux quartier de Grand-Yoff. Le responsable politique APR pour éradiquer la féminisation de la pauvreté, a financé deux groupements de femmes à Missirah et a Khar Yalla. Un montant de deux cent cinquante mille francs par groupement de femmes sur fonds propres sans apport. Une action pour améliorer les conditions de vie des populations.
Selon Mora Cissé toujours, la lutte contre la pauvreté doit viser aussi bien les individus que le cadre institutionnel dans lequel ils agissent. Celui qui travaille pour réélire le chef de l’État estime que le contrat qui le lie au président prend fin en 2019 à l'issue d'un second mandat. Il rappelle que le travail abattu sur le terrain reste la seule constante, donc les choix du président pour le 30 juillet  sont à respecter... 

Mercredi 21 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :