Lutte contre la mendicité : La loi pas encore appliquée à Kaolack


Lutte contre la mendicité : La loi pas encore appliquée à Kaolack

Mi­nistre de la Femme, de la famille et de l’Entrepreneuriat féminin, par ailleurs maire de Kaolack, Mme Mariama SARR,  devrait penser à faire appliquer la loi  sur la mendicité dans sa propre ville. En s’impliquant elle-même à débarrasser Dakar de ses mendiants, elle devrait penser à faire au moins autant chez elle. 

En effet à Kaolack la mendicité y prend une ampleur de plus en plus inquiétante. Dans cette ville du Sénégal, en plus des talibés, des personnes vivant avec un handicap ou d'un certain âge, des enfants comme ABDOULAYE, que nous avons rencontré au garage Nioro, sont envoyés par leurs propres parents mendier dans la rue. D'autres encore, à l'image de grand M.,  officiellement vendeur de radio et de montres, est aussi mendiant à l'occasion, parce qu’à défaut de vous vendre, grand M. vous demande sans gêne de quoi payer du café ou à manger. 

A l’heure de la mise en œuvre de la loi interdisant la mendicité surtout des enfants, le constat à Kaolack est somme toute alarmant. Des enfants en pleine rue et dans les lieux publics officient le plus librement.  Et plus grave encore, on ne sait pas qui parmi ces enfants est talibé ou pas. En tout cas, ce qui se passe à Kaolack  est un véritable drame social... 

Jeudi 28 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :