Louga/Agriculture: Des craintes d’une baisse de la production arachidière


Louga/Agriculture: Des craintes d’une baisse de la production arachidière
La production arachidière de cette présente campagne agricole risque de connaitre dans la région de Louga une baisse.
C’est du moins, le sentiment du directeur régional du développement rural (DRDR) de Louga  Mr Oumar Mbengue qui s’adressait récemment à la presse locale à la suite de la tournée que venait d’y effectuer le directeur national de l’institut sénégalais de recherches agricoles(ISRA) Mr Alioune Fall.
En effet, selon Mr Mbengue, l’installation tardive de l'hivernage dans les départements de Louga et de kébémer a amené certains paysans de ces deux départements à renoncer à semer cette spéculation estimant que celle-ci a un cycle long d’au moins 90 jours soit trois mois.
C’est ainsi qu’un nombre important de paysans se sont rabattus sur la culture du niébé dont le cycle de maturation est jugé court.
Il a, à cet égard, révélé qu’il a été distribué gratuitement un quota de 87O tonnes de semences de niébé aux paysans de la région.
Ainsi certains paysans n’ayant pas emblavé leurs semences d’arachides les ont triturées pour les transformer en huile et en tourteaux d’arachides pour ensuite les revendre dans les marchés hebdomadaires a-t-on appris.
Pour faire face à ce genre de situation qui peut  éventuellement se présenter d’une année à une autre, il a été conseillé aux paysans, de constituer désormais des stocks de semences de réserves de variétés à cycles courts, afin de faire face à d’éventuels déficits pluviométriques non maitrisables et partant de là, travailler en échange pour la maitrise de l’eau.
Correspondance particulière de Mbargou Diop Ancien journaliste de l’APS.
Mercredi 3 Septembre 2014




Dans la même rubrique :