Loi des finances 2017:Les problèmes soulevés lors des échanges


Lors de la lecture du projet de loi de finances, des inquiétudes ont été soulevées par les députés, des points tels que l’expansion de la masse salariale projetée à 586 milliards en 2017, la faiblesse des performances de l’administration, la baisse du niveau de productivité dans certains secteurs, le non respect des horaires de travail, l’absentéisme et le manque de conscience professionnelle de certains agents. Ils ont également déploré la déstructuration de la fonction publique, source de toutes les instabilités actuelles du service public. Quant à la question foncière, elle demeure toujours préoccupante. Certains la considérant comme une bombe à retardement. Sans oublier la promesse faite par le gouvernement sur la question scolaire dont l’année scolaire a été sauvé de justesse, suite aux grèves répétitives des syndicats d’enseignants à l’issue des négociations avec ces derniers. 
Pour clôturer, d’autres points ont été soulevés tels que la répercussion de la baisse du carburant sur les tarifs de transport, la situation de la baie de Hann, le plan de résorption des dettes dues aux hôpitaux et aux entreprises locales, la pénurie éventuelle de riz et du sucre, le coût des agences au Sénégal, le changement opéré sur le statut juridique de l’OFNAC... 
Dimanche 27 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :