Lobbying «ethniciste» : Un responsable régional dénonce des pratiques "malsaines" à l’Apr à Kolda

Les apéristes de Kolda, sitôt arrivés aux affaires, se plaignent déjà d’une « ethnicisation » et d’avantages accordés aux transhumants à Kolda. Si au temps de l’ex-ministre des Forces armées, Bécaye Diop, des libéraux de Kolda se sont toujours plaints de l’ostracisme dont ils étaient victimes, les apéristes, eux, ne font pas moins. Les camarades de Mamadou Malado Diallo, responsable de l’Apr à Kolda, anciennement chargé des élections de la Coalition Macky 2012 disent être victimes d’une injustice.


Lobbying «ethniciste» : Un responsable régional dénonce des pratiques "malsaines" à l’Apr à Kolda
Certains de leurs camarades nommés qui ministre, qui directeur général, qui président de conseil d’administration ou élus députés favorisent plus leurs parents que les militants de la première heure de l’Apr. « Ils se sont fait une nouvelle compagnie parmi les membres de leur propre ethnie et nous ont simplement écartés », regrette Malado Diallo qui se plaît à rappeler qu’il était là au Congrès d’investiture du candidat Macky Sall à Diamalaye. « Chaque promu s’est débrouillé pour s’entourer de ses propres parents au nom d’une logique « ethniciste » implacable », dénonce,  Malado Diallo. 
 
Repoussant toute idée d’hostilité aux nominations opérées, Diallo voudrait, tout de même, que les «heureux élus et nommés» qui veulent massifier le parti passent par la mise en place d’un comité de base de 100 électeurs comme édicté par son parti. « C’est sur ce principe que le parti a toujours fonctionné », rappelle-t-il. A l’en croire, le constat sur le terrain est tout autre. « Ces promus sont d’ailleurs incapables de suivre ce principe d’autant que la plupart d’entre eux n’était là ni au 1er tour de la Présidentielle, ni au 2è tour encore moins aux Législatives », souligne l’ancien mandataire de Benno Bokk Yaakaar à Kolda. 
 
Pire, s’emporte-t-il, ceux qui entourent les nouveaux élus et autres nommés, sont des transhumants qui taxaient à Médina Gounass, Macky Sall d’ethniciste à la dernière Présidentielle ». Pour Malado Diallo, jamais le Ps ou le Pds ne sont comportés de cette manière vis-à-vis de leurs militants, « nous ne l’accepterons pas ! », s’écrie-t-il avant d’inviter le président de l’Apr Macky Sall à rectifier le tir avant les locales. « Ici, c’est la division, nous sommes oubliés et piétinés par ce lobby ethniciste », lâche-t-il. Lui qui invite les « transhumants » à respecter les principes de l’Apr. 
 
Setal.net
Jeudi 21 Mars 2013




1.Posté par mbow alpha le 22/03/2013 08:40
cher camarade de parti je ne suis pas du tout en phase avec votre appreciation jamais de memoire le president macky sall na ordoone aux resposables de lapr toucouleurs peuls etc de favoriser ces pratiques comme je vous lai dit il ya seulement quelques jours il faut se battre travailler pour la massification et surtout avoir une reconnaissance vis a vis de la population je suis membre fondateur de lapr comme vous mais il serait plus judicieux de travailler pour gagner les locales et autres evitons ces genres de reflexions qui ne nous menent a rien rentre dans les rangs et continue le travail sache que tu nas quun seul leader cest macky sall tino dare leader no ligorto ho medani khalde ko faye ndemngal hoto hersine demengalga



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016