Lions du basket : les Primes payées non sans diffficultés


Lions du basket : les Primes payées non sans diffficultés
Parlons du problème des primes des «Lions» du basket qui sont rentrés de la Coupe du monde hier, fâchés de n'avoir pas reçu leurs sous depuis l’Espagne. Cela, alors que disent-ils, leurs alter ego les «Lions» du football ont été payés jusqu’au dernier centime vendredi soir, juste après leur victoire sur les Égyptiens.
Et c’est pour dire que le ministère des Sports a vite fait de corriger le manquement en passant à la caisse, non sans manquer d’égratigner la bande à Gorgui Sy Dieng. En effet, dès l’arrivée des «Lions» en provenance de Madrid, hier soir, le financier du ministère des Sports les attendait au salon d’honneur de l’aéroport Léo Poète Senghor pour leur payer leurs primes de matches, pour ne pas dire de victoires du Mondial espagnol. Et c’est dans le bus même à bord duquel ils quittaient l’aéroport? que l’argent leur a été remis.
Au total, c’est une enveloppe de 30 millions de francs Cfa que se sont partagés les joueurs et les membres de leur staff. Une somme qui a été décaissée par les services de Matar Ba, hier. Et du côté de la Zone B, siège du ministère, on relève aussi que les joueurs ne sont pas exempts de reproches. A preuve, après que la Comité de normalisation du basket Sénégalais (Cnbs) a signé un contrat avec une banque de la place, Uba pour ne pas la nommer, comme partenaire du basket, il a été remis à chaque joueur de la sélection une carte bancaire. Ils avaient reçu chacun un code et devait activer leur compte pour que toutes les primes et autres perdiems y soient directement versés par virement. Ils pouvaient ensuite retirer leurs sous, car les cartes sont internationales. Mais voilà, dit-on au département des Sports, rares sont les joueurs et membres du staff qui ont activité leur compte.
Résultat des courses, la tutelle a eu quelques soucis pour le transfert des fonds. D’abord, parce que personne, même le Cnbs et les joueurs n’avaient parié que Senegal passerait le premier tour. Donc, l’argent des primes pour la qualification en huitième n’était pas mobilisé. Mais comme les «Lions» y étaient, le ministère s’est débrouillé pour le rendre disponible. Et comme désormais au ministère des Sports la résolution prise est de ne plus se trimbaler dans les avions avec des sacs remplis d’argent liquide pour aller payer des primes ou des hôtels, il était difficile d’acheminer l’argent en Espagne. Le transfert bancaire était la solution, mais les comptes n’étaient pas actifs. Il a fallu donc attendre l’arrivée de l’équipe, hier, pour décaisser les sous. Ce qui a été fait, selon le Populaire.
Lundi 8 Septembre 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :