Ligue 1 - Pas malheureux, Rennes a eu le dernier mot


Ligue 1 - Pas malheureux, Rennes a eu le dernier mot
C'est une minute de folie au coeur d'un derby triste comme un dimanche de novembre sous la pluie. 89e minute : Gelson Fernandes sauve son camp dans ses seize mètres, Rennes part en contre, Ntep, transparent jusque-là, déboule côté gauche et trouve Pedro Henrique qui inscrit le seul but du match. Trente secondes complètement irrationnelles qui ont couronné des Rennais opportunistes à défaut d'être emballants face à Lorient  (1-0) en ouverture de la 13e journée de Ligue 1. Une victoire, la troisième consécutive à domicile, qui permet aux hommes de Philippe Montanier  de s'installer à la 7e place à deux petits points du 4e, Bordeaux. Lorient reste englué à la 18e place, condamné par une issue cruelle.
Avant cette dernière minute décisive, les deux équipes n'avaient pas montré grand chose et le nul semblait la seule issue possible. Bien sûr, si Grosicki avait cadré sa frappe dès la 2e minute, si Habibou, au point de penalty, n'avait pas raté le coche (17e), si Lecomte, d'un arrêt réflexe, n'avait pas dévié une tentative de Doucouré (25e), cette rencontre aurait pu prendre une autre tournure. Après la pause, c'est, en revanche, Lorient, mené par un très bon Mesloub, qui a pris l'ascendant. Il a fallu, comme chaque semaine, un Costil vigilant pour repousser le danger devant Guerreiro (60e).
Mais, avant la dernière minute, le vrai tournant du match n'est ni une occasion ratée ni une erreur arbitrale. A la 82e minute, Lamine Gassama, qui tenait parfaitement l'excellent Ntep dans le couloir gauche, s'est plaint de crampes et a dû laisser sa place à Yohann Wachter. Le jeune Lorientais, qui ne disputait que son troisième match en Ligue 1, a bu la tasse sur l'accélération et les passements de jambes de Ntep lors de l'ultime occasion de la rencontre. Une action lourde de conséquence pour des Lorientais qui méritaient sans doute mieux ce vendredi.
Source : Eurosport
Vendredi 7 Novembre 2014




Dans la même rubrique :