Liga : le Barça tombe de haut à Malaga !

Alors que les Barcelonais pouvaient prendre la tête de la Liga ce soir, ils ont été cueillis à froid par une très belle équipe de Malaga (2-0).


Après le match nul 1-1 lors du derby madrilène plus tôt dans la journée, le Barça avait une opportunité en or pour prendre la première place de la Liga. Et pour ce match, Luis Enrique sortait une équipe un peu remaniée. L’Asturien optait à nouveau pour un système à quatre défenseurs, avec la MSN bien présente devant, mais des joueurs moins habituels comme André Gomes, Denis Suarez ou Jérémy Mathieu titularisés d’entrée. Du côté andalou, Michel proposait un onze assez classique, avec Sandro Ramirez, ancien de la maison catalane, aligné en pointe, lui qui est très décisif dernièrement. Les pensionnaires de la Rosaleda restaient cependant sur trois défaites de rang en championnat dans leur antre.
Les premiers instants de la partie étaient très équilibrés, avec une équipe de Malaga bien en place derrière. La première vraie occasion chaude de la partie arrivait au quart d’heure de jeu. Jordi Alba envoyait un superbe ballon à destination de Luis Suarez, mais l’Uruguayen butait face à un Carlos Kameni décisif, comme c’est souvent le cas face au Barça ! Peu à peu, les Andalous commençaient à mettre le pied sur le ballon, mais là aussi, l’arrière-garde catalane était assez sereine. Messi, peu en vue jusqu’ici, mettait un caviar pour Gomes, qui, trop lent, n’en profitait pas, étant rattrapé par Rosales (30e). Et le Portugais pouvait le regretter, puisque dans la foulée, Juankar envoyait un long ballon à destination de Sandro, parti dans le dos de Mathieu. L’ancien pensionnaire de La Masia se présentait face à ter Stegen et terminait l’action à merveille (1-0, 31e).
Adieu à la Liga ?

Les Barcelonais étaient comme pétrifiés, incapables de briser des lignes devant. Il faut dire que des joueurs comme André Gomes ou Denis Suarez n’étaient absolument pas au niveau attendu. Pour tenter de revenir dans la partie, Luis Enrique faisait entrer Sergi Roberto et Iniesta dès le retour des vestiaires. Mais les Boquerones avaient eux aussi des arguments à faire valoir, et Juankar, sur une pénétration côté gauche, forçait Umtiti à s’employer à fond (48e). Après une superbe action collective, Sandro décalait pour Juanpi qui se loupait dans la finition, et sa tentative était captée sans soucis majeurs par le portier barcelonais (56e).
Tout allait se gâter pour les Catalans, puisqu’à la 65e minute, Neymar quittait ses coéquipiers après avoir écopé d’un deuxième carton jaune. Les locaux eux, étaient toujours dangereux en contre-attaque. Les Barcelonais pourront cependant se plaindre de l’arbitrage, avec plusieurs décisions litigieuses à leur encontre, même si un but valable a aussi été annulé à Malaga. Mais les quelques actions polémiques ne suffisent pas à expliquer cette contre-performance catalane, avec une animation offensive morne. Ce sont même les Andalous qui allaient encore marquer. Après une contre-attaque rondement menée par Charles et Fornals, ce dernier décalait pour Jony qui crucifiait ter Stegen (2-0, 90e). Le Barça perd là une superbe opportunité, puisqu’en cas de victoire, les hommes de Luis Enrique n’auraient dépendu que d’eux-mêmes pour le titre. Ils restent à trois points des Madrilènes, qui comptent un match de moins.
Samedi 8 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :