Liga (5e journée) - Le Barça n'est plus invaincu, sa défense a de nouveau explosé

LIGA - Le FC Barcelone a concédé mercredi sa première défaite de la saison en championnat, en s'inclinant lourdement sur le terrain du Celta Vigo (4-1). Nolito (26e), Iago Aspas (30e, 56e) et John Guidetti (83e) ont sanctionné les errements de la défense catalane, qui a encaissé quatre buts pour la troisième fois en six semaines.


Le Barça est tombé. Non, le Barça a explosé. Dans tous les sens, en mille morceaux. Eparpillés sur la pelouse du stade Balaïdos, les joueurs de Luis Enrique  n'ont jamais fait illusion face à une séduisante et réaliste équipe du Celta Vigo (4-1). Emmenée par un grand Iago Aspas, la formation galicienne a marché sur l'eau en première période avant de profiter de son avance au score et des largesses de la défense catalane après la pause. Avec ce succès, le Celta Vigo passe devant son adversaire du jour et talonne le Real Madrid,nouveau leader après son succès à Bilbao (2-1).
Tout ça a explosé en une mi-temps. Pourtant, ce sont bien les joueurs de Luis Enrique qui se sont créé les premières occasions. Mais ni Messi  (11e), niNeymar  (14e) n'ont su tromper la vigilance de Sergio Alvarez. Le gardien galicien, en grande forme, a même dégouté les attaquants barcelonais après la pause, à l'image de ses arrêts face à Munir (59e), Suarez (63e) et encore Messi (88e). Et quand Neymar (80e) est enfin parvenu à marquer, il était déjà trop tard.Ça commence à devenir gênant. Sujet des critiques depuis plusieurs années déjà, malgré sa superbe tenue en Liga (seulement 21 buts encaissés en 2011 et en 2015), la défense du FC Barcelone va à nouveau faire parler d'elle. Le début de saison avait déjà été difficile, avec quatre buts pris contre le FC Séville  en Supercoupe d'Europe (victoire 5-4) puis quatre lors de la défaite en Supercoupe d'Espagne (défaite 4-1, déjà). Mais le début de championnat avait rassuré sur la capacité des Catalans à ne pas prendre de but en championnat

Une première période hallucinante

La faute à une défense d'une fébrilité incroyable mais surtout à une équipe du Celta Vigo au niveau de jeu tout proprement dingue. Transversales, une-deux, jeu à trois, tout y est passé au cours d'un premier acte où les Catalans ne sont presque jamais sortis de leur moitié de terrain. Une hérésie pour une équipe comme Barcelone. Et, malgré les occasions gâchées par Iago Aspas (2e, 18e, 71e), le Celta a très vite fait la différence. En 4 minutes exactement. Le temps pour Nolito, intenable sur son côté gauche de déposer – en étant arrêté - une merveille de lob dans la lucarne de Ter Stegen  (25e) et pour Iago Aspas, bien lancé par son compère, de piquer son ballon par-dessus le portier catalan (29e).

Coupable sur le deuxième but galicien d'avoir totalement manqué sa relance avant de se faire prendre de vitesse, Piqué  a vécu une soirée bien difficile. Pour son retour comme titulaire, l'international espagnol a perdu la majorité de ses duels avec Iago Aspas et manqué la plupart de ses passes. Et ça ne s'est pas arrangé avec la pause. Barcelone tentant quelque peu le tout pour le tout, la défense catalane s'est souvent retrouvée en un-contre-un face à Nolito.


Lionel Messi lors de Celta Vigo-Barça (Liga, saison 2015-2016)Vu sa faiblesse du soir, c'était injouable. Et les attaquants galiciens s'en sont donné à cœur joie. Iago Aspas a d'abord profité de l'ultra largesse de l'arrière-garde barcelonaise pour un solo de 50m suivi d'un délice d'intérieur du pied pour son doublé (55e). Rentré en jeu à la place de l'ancien joueur de Liverpool, c'est John Guidetti qui a parachevé le chef d'œuvre du Celta. Sur un centre d'Ornellas, le Suédois a profité d'un énième raté de Piqué pour fusiller de près Ter Stegen (82e). Voilà le Barça passé en deux jours de la 1re place de la Liga et d'un statut d'équipe à battre à la 5e place et à celui d'équipe en doute. Ça fait beaucoup. Trop.

Mercredi 23 Septembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :