Libyens de Guantanamo Bay à Dakar : Ces accusations graves qui pesaient sur eux


Libyens de Guantanamo Bay à Dakar : Ces accusations graves qui pesaient sur eux
Les deux Lybiens Omar Khalif Mohammed Abu Baker Mahjour Umar et Salem Abdul Salem Ghereby qui devraient bénéficier d’un asile humanitaire dans notre pays ave la fermeture de la prison de Guantanamo étaient poursuivis par l’Etat américain d’accusations de terrorismes gravissimes.
En effet, selon « Jotay » qui cite le « Monde », le premier nommé était soupçonné d’avoir aidé à reconstruire des camps d’Al-Qaida après leur destruction par des bombardements américains en 1998, et avait été identifié comme un formateur en armes et explosifs. Salem Abdul Salem Ghereby, lui, avait fréquenté plusieurs camps d’entraînement d’Al Qaida et reçu une formation aux explosifs dispensée par un expert du réseau islamiste.
Mercredi 6 Avril 2016
Dakaractu




1.Posté par Mbaye Dione le 07/04/2016 00:42
D'après les propos de Mme la Ministre Aminata Touré que je respecte, à propos de deux ex- detenus de Guantanamo, l'Afrique n'a rien à voir dans ça. Pourtant elle était là l'Afrique et n'avait pas été consultée et n'avait pas la voix quand à la création ou non de Guantanamo ,maintenant qu'on dit que c'est une erreur elle doit payer le péché , quand est-ce l'Afrique pourra dire NON ?Les grandes puissances ont commis une erreur qu'elles l'assume. C'est parce que ce sont les Usa qui nous ont proposé que nous devons accepter? L'Afrique doit refuser d'agréer le mensonge des grandes puissances...



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016