Liberté provisoire pour les manifestants de Kelle


Liberté provisoire pour les manifestants de Kelle
Le procureur du Tribunal départemental de Tivaouane a accordé, vendredi, la liberté provisoire aux six jeunes de Kelle qui seront jugés vendredi prochain, a constaté l’APS.

Pape Cheikh Diop, Ndèye Fatou Diop, Modou Mbaye, Lamine Sylla et Pape Sidy Diop et Badou Diakhaté ont été interpellés mercredi alors qu’ils manifestaient pour demander l’érection de leur localité en commune, mais également pour la distribution de 1.200 parcelles de terrain à leurs ayants-droits.

Les prévenus feront face au juge du Tribunal départemental de Tivaouane pour répondre des délits de manifestation sans autorisation légale, d’occupation illégale de la voie publique et violence sur les forces de sécurité.

Pour Pape Diop, porte-parole d’un collectif pour la défense des intérêts des Kellois, ‘’la libération des jeunes est un signe d’apaisement’’.

Le collectif va continuer son combat ‘’de manière pacifique et dans la légalité jusqu’à l’érection de Kelle en commune, pour réparer une injustice dont la localité est victime depuis plus deux décennies’’, a-t-il poursuivi.

Située à 70 kilomètres de Thiès, Kelle, compte aujourd’hui plus de 12.000 habitants, polarise 42 villages et dispose d’infrastructures adéquates pour devenir une commune, selon les manifestants.

( APS )
Vendredi 11 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016