Levée de son immunité Parlementaire : le mot de Barthélémy Dias


Levée de son immunité Parlementaire : le mot de Barthélémy Dias
Je prends la parole pour vous confirmer que je demeure dans ma position de toujours de vous inviter à lever mon immunité parlementaire, sans débat, dans l’affaire de l’attaque violente, à mains armées dont la Mairie de Mermoz Sacré-Cœur et moi-même avions été victimes le 22 Décembre 2011.
 
 
 
Je  vous le demande, entre autres, pour trois raisons :
 
 
 
Premièrement : J’appartiens à une génération qui un jour, dans l’avenir, devrait pouvoir  être en charge des affaires de ce pays. Je n’ai donc pas envie de traîner derrière moi une fausse accusation qui tend à devenir permanente. Or, seule la Justice est capable de me laver définitivement de cet affront qui m’est fait en me présentant comme l’agresseur alors que les commanditaires et leurs complices restent hors de cause et alors que les exécutants sont drapés du statut de victimes ;
 
 
 
-La Vérité étant le vent hostile au château de cartes, le pays a besoin de savoir la Vérité. Cette vérité était défendue, à l’époque par certains. Ces derniers devront venir témoigner de cette vérité à la barre du tribunal et j’espère que chacun assumera ses responsabilités par respect au tribunal.
 
 
 
Deuxièmement: l’immunité parlementaire devrait être levée pour qu’à l’avenir nul ne s’aventure plus à attaquer, armes aux poings, violemment, en bandes organisées, une institution de l’Etat du Sénégal : préfecture, commissariat, mairie, ministère ou autres, en pensant faire , ultérieurement, porter le chapeau aux défenseurs de ces institutions surtout face à une défaillance flagrante des forces chargées d’assurer notre sécurité et celles de nos biens.
 
 
 
 Troisièmement : Elle  devrait l’être, enfin, pour que ceux qui s’imaginent que cette noble institution qu’est la justice est une section, une coordination ou une fédération de leur parti politique, prête à servir d’instrument aux règlement de comptes politiques, se rendent à l’évidence du contraire.
 
 
 
Pour toutes ces raisons et bien d’autres, je vous réitère mon souhait constant de voir levée mon immunité parlementaire afin que la Justice confirme mon bon droit.
 
 
Vendredi 11 Novembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :