Leur relève reportée à cinq reprises : Des gendarmes et policiers de la Senfpu dénoncent


Leur relève reportée à cinq reprises : Des gendarmes et policiers de la Senfpu dénoncent
C’est un cri du cœur que lancent les gendarmes et policiers de l'unité de police constituée Senfpu 1 et 2, qui se disent « inquiets », puisque « voilà trois mois que nous venons de terminer notre séjour au Darfour, mais depuis lors, notre relève tarde à s'effectuer pour des raisons inconnues », nous indique t-on.
Selon une source au sein de ces corps, leur départ a été programmé et reporté à cinq reprises et risque une sixième le 05 Mars 2016.
Les autorités sénégalaises, dénonce la même source, « affichent le même comportement depuis toujours, à savoir faire le mort quant aux correspondances de la  Minuad de communiquer les renseignements nécessaires  au vol devant nous acheminer au pays ».
 Selon cet officier que nous avons joint, au lieu d'en informer officiellement les commandants de contingent, «les autorités lancent des ballons de sonde via certains éléments pour dire que la relève sera effectuée par les militaires sénégalais avec la pointe de sangomar qui se trouve à New York en réparation et qui n'a pas pris les airs depuis bien avant la seconde alternance ». « Une façon peut être de mettre nos vies en danger », déplore la source.
Elle ajoute d’ailleurs, l’air choqué, «  depuis quand, notre armée qui ne peut même pas assurer le transport de ses propres personnels, se lance-t-elle dans le transport aérien? »
Et pendant ce temps, les problèmes ne manquent pas. Parce que selon cet officier, leurs familles restées au Sénégal, n'ont pas perçu leurs salaires de décembre 2015 et de janvier 2016, « pour fait d'invalidité de cartes GAB et de chèque non signé, car normalement le 06 décembre 2015 devait nous trouver au pays ».
« L’état nous a porté ce préjudice sans faire de mesures d'accompagnement. Bien vrai qu'il nous doit de l'argent, nos demandes d'avance pour régler nos problèmes sont restés insatisfaites, car les autorités disent qu'elles ne peuvent nous accorder que la modique somme de 150.000 f CFA pour les deux mois passés ce que certains ont boudé. D'après certains renseignements en provenance du pays, les reports sans cesse de notre retour, seraient liés à un problème de disponibilité d'argent au trésor alors que les NU ont tout soldé » assure t’elle.
Pour finir, cet officier qui a en assurément ras le bol demande à tous les sénégalais, d’être leurs interlocuteurs afin qu’ils soient relevés pour le 05 Mars 2016, à fin de s'occuper de leurs familles.
« Aux dernières nouvelles, le haut Comgend et le DGPN ont tout tenté pour venir à bout de notre problème en vain, cause pour laquelle, ils ont libéré ceux qui doivent nous relever, alors que ceux-ci ont terminé leur formation de pré déploiement et de présentation de drapeau depuis deux mois et quelques jours », conclut notre interlocuteur .
Mercredi 10 Février 2016
Dakar actu




1.Posté par teuss2016 le 11/02/2016 21:29
Ce n'est pas un grave problème car jour sur le terrain vous fait bien 100USD de plus et une augmentation de la prime de désengagement.Vous êtes largement gagnant donc arrêtez vos gémissements car chacun veut aller en campagne même en magouillant,maintenant que les poches sont pleines vous emmerdez le monde.

2.Posté par ba le 17/02/2016 20:50
cest l senegal sous la deuxieme alternance personn n'est a labri des critiques et des blems
nous enseignants nous en savons quelque chose.courage !s'il y a un corps que je respecte serieusement dans ce pays,c est bien l'armee.







Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016