Lettre ouverte au Président de la République Monsieur Macky SALL


Lettre ouverte au Président de la République Monsieur Macky SALL

Monsieur le Président,
Donnez le tourisme aux nationaux, et les commandes aux professionnels
Le tourisme sera  à l’honneur le 29 prochain, puisque vous avez décidé de présider l’ouverture de la saison touristique 2013/2014, ce qui est une première que l’histoire retiendra, si les résultats sont à la hauteur des attentes de tous les professionnels qui forment la grande famille du tourisme, y compris tous les corps indirects, du fait de la transversalité du secteur  touristique. 
Monsieur le Président, les inquiétudes sont grandes, pour ce que nous avons vécu du passé, qui se décrit chaque jour avec beaucoup de regrets et d’amertumes, pour avoir beaucoup souffert, trop souffert,  depuis bien longtemps. Ainsi avec  vous, nous vivons le présent et c’est aujourd’hui que nous écrivons l’avenir du tourisme, qui sera  raconté plus tard. Notre souhait, est que vos actes se décrivent avec une voix d’or et une plume d’argent au profit de notre économie et des populations.
Monsieur le Président, je suis de ceux qui croient à l’effort, au travail et aux valeurs qui fondent une société juste, prospère, d’égale dignité et de chance.  Et je crois que c’est cela votre idéal
Notre tourisme a besoin d’un souffle nouveau, avec un renouvellent des hommes dont l’expérience, la compétence, le savoir, l’intégrité ne souffrent d’aucune contestation. Notre tourisme n’est pas malade, il n’a pas les hommes qu’il faut à la place qu’il faut ; qu’il s’agisse du privé ou de l’administration. Le vocable «  transversalité du tourisme » nous a amené à un fourre-tout dans les postes de responsabilités et les missions à confier, ce qui bloque la compréhension et la façon d’aborder les problématiques du tourisme, qui sont avant tout des problèmes techniques, scientifiques, économiques, sociologiques et environnementaux pour ne citer que ceux-là.
Je voudrais partager avec vous et vous informer qu’il existe un lobby très fort, qui ne prêche que pour sa chapelle et qui en réalité représente le seul problème de notre tourisme.
Le 29 novembre, vous serez a la station de Saly et il est important pour vous, de donner la parole aux acteurs à la base pour comprendre les maux du tourisme, afin de donner les indications et les instructions nécessaires pour endiguer le problème, ouvrir une nouvelle page de l’histoire de notre tourisme, et d’exiger des performances et des résultats à la hauteur de votre ambition, pour un tourisme profitable à l’économie et aux populations.
Les acteurs du tourisme ne parlent pas d’une même voix et aucune des deux corporations reconnues par la tutelle n’est capable de prendre en charge les spécificités de la grande majorité qui n’est pas affiliée et qui n’est pas pris en compte par la tutelle du fait des lobbies. Et justement le tourisme ne peut se faire et ne se développera jamais sans ces acteurs qui sont traités de «  simple salarié »  humiliés et exploités. Je me demande ou se trouve la responsabilité sociale de l’entreprise, de la tutelle et du gouvernement.
Monsieur le Président, les professionnels du tourisme sans voix et  sans syndicats, vous réaffirment leurs engagements, à servir le tourisme  avec détermination, volonté et rigueur. Prêtez nous une écoute et un regard attentif c’est le Sénégal qui gagne.
Mouhamed Faouzou Dème
 
Ancien Conseiller Spécial du Ministre du tourisme,
du Président du Conseil d'Orientation, et du Directeur Général
de l'Agence Nationale de Promotion Touristique ANPT
 
Actuellement Chargé de cours à l'UGB et a ESTEL
Expert Consultant en stratégie et développement touristique

 
Mercredi 20 Novembre 2013
Dakaractu




1.Posté par zenit le 21/11/2013 09:25
madame j vous conseille de vous rapprocher du Ministre du tourisme il es entrain d faire du bon travail que tou le monde du tourisme l soutien pour quil réussisse



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015