Lettre ouverte au Président Macky Sall, suite aux déclarations de Moubarack Lo: Macky, Mckinsey et Plan d’Emergence: Et si on refusait d’être des ‘’GSM’’?


Lettre ouverte au Président Macky Sall, suite aux déclarations de Moubarack Lo: Macky, Mckinsey et Plan d’Emergence: Et si on refusait d’être des ‘’GSM’’?
Monsieur le Président de la République, Macky Sall, de passage au Maroc dans le cadre d’une visite officielle, vous aviez annoncé lors de votre rencontre avec la Diaspora sénégalaise établie au Maroc, vouloir engager le cabinet McKinsey pour vous élaborez une stratégie pour l’Emergence du Sénégal.
                                                  
Monsieur le Président, le subsaharien qui arrive au Maroc et le traverse sur sa longueur (de Tanger à Dahla, en passant par Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès, Agadir, Mekhnès etc…), est ‘’impressionné’’ par le niveau d’avancement du Maroc en termes d’Infrastructures de bonnes qualité (routes, aéroports, chemins de fer, ports), de maitrise de l’eau et de l’énergie (tous les villages au Maroc, même les plus reculés, au fin fond des montagnes, disposent de l’eau potable et de l’électricité), du dynamisme de son tissu industriel et entrepreneurial, de son secteur financier (Banque, Finances, Assurances)  présent……
 
Monsieur le Président, savez-vous celui qui est derrière tout ce pas de géant réussi par le Maroc en l’espace de 12 ans? Ce ne sont pas ni les institutions du Brettons Woods (FMI et BM) encore moins les cabinets internationaux. C’est sa Majesté le Roi Mohamed VI qui a  réussi à mobiliser et fédérer les Marocaines et les Marocains, établis au Royaume  comme ceux résidents à l’étranger (MRE), autour d’une vision partagée et élaborée de bout en bout par les Marocains et les Marocaines eux-mêmes et dont l’output fut la Vison 2020 qui  a changé littéralement et structurellement le Maroc. 
 
D’ailleurs Monsieur le Président, pour votre information, la Vision 2010, plan élaboré par le cabinet McKinsey, a été largement ‘’rectifié’’ et recorrigé dans le plan Vision 2020 par les ‘’experts’’ marocains si bien que dans certains salons à Casablanca, l’on s’est rendu compte qu’on a fait faire et payé cher, ce que les marocains pouvaient faire par et pour eux mêmes.
 
Monsieur le Président, nous venons d’apprendre de votre Directeur de cabinet démissionnaire, Moubarack Lô, que vous auriez payé au cabinet Mckinsey,  la somme de 2 milliards de FCFA pour vous élaborez un plan d’émergence pour le Sénégal (et votre plan Yonnu Yokkuté?). D’ailleurs, le séminaire gouvernemental à cet effet, avec les experts de Mckinsey  est même prévu dans quelques jours.
 
Monsieur le Président de la République, pensez-vous que le Sénégal et sa Diaspora ne regorgent pas de profils, de structures ou d’instituts à même de réfléchir par nous-mêmes et pour nous mêmes, pour trouver les solutions à nos propres pièges du sous-développement?
En tout cas, en Europe comme aux Amériques encore moins en Asie et dans les pays du Golf, les questions de définition, de conceptualisation et de mise en œuvre des stratégies nationales de politiques publiques, qui sont à la limité des questions de souveraineté nationale comme le sont la Diplomatie, la Défense et  la Sécurité, ne sont jamais confiées à des cabinets d’audit comptable et financier devenus aussi par la force des choses en Afrique, des cabinets d’élaborations de stratégies nationales d’émergence.
 
Monsieur le Président, ne suffisait-il pas de mobiliser vos compatriotes, vos concitoyens et concitoyennes,  sur le territoire national et dans la diaspora, dans le cadre d’une Commission nationale Stratégie et Planification (Vison 2030), pour vous proposer une stratégie nationale d’émergence, à la fois globale et sectorielle, qui transcende le temps électoral (mandat) pour s’inscrire dans un temps politique (notre devenir) et qui serait une sorte de bréviaire pour tout chef d’Etat du Sénégal d’ici à 2030.
 
Monsieur le Président, qui mieux que Nous (Sénégalaises, Sénégalais) connaissons nos propres structures économiques, nos propres ressorts culturels et nos propres liens sociaux, pour bâtir sur dessus, notre propre vision du monde et de nos propres structures politiques, économiques, culturelles et sociales pour relever les défis qui se posent devant Nous?
 
Monsieur le Président, quand il s’est agit de nous choisir un Chef de l’Etat pour nous gouverner, nous l’avons choisi parmi nous. Quand il s’est agit de repenser pour réformer nos institutions, nous les avons choisis parmi. Pourquoi donc Monsieur le Président, quand il s’agit de la Chose politique, nous nous débrouillons par et pour nous-mêmes et quand il s’agit de la matière économique, nous voulons nous référer à des cabinets, fut- ce t-il Mckinsey?
 
Saviez- vous Monsieur le Président, que la stratégie de développement qui est à la base du  reclassement économique de notre pays et qui a donné naissance à l’APIX, ASEPEX, SCA, Plateforme de Diamniadio, AIBD, les Grands Travaux sous Wade etc… a été élaborée par des sénégalais et sénégalaises  dont Ibrahima Diouf ‘’PME’’, le stratégiste Victor Ndiaye, Aminata Niane ‘’ex Directrice  APIX’’, Sogué Diarisso ‘’ex Directeur DPEE’’ et des Hauts fonctionnaires du Ministère de l’Economie et des Finances.
 
Pourquoi recréer la boussole quand on peut s’orienter ? Pourquoi faire de la destruction de valeur sur des ressources sans doute insuffisantes? Pourquoi, pourquoi, pourquoi…M. le Président ?
 
Monsieur le Président, pourrions-nous  continuer  à rester des Gentils Spectateurs de la Mondialisation (GSM), des enjeux de la mondialisation plutôt que des acteurs de la mondialisation?
 
Monsieur le Président, c’est quand ce plan d’émergence vous sera rendu après que vous l’ailiez payé au prix fort (très fort) et que vous réalisiez que ‘’ce n’était pas sorcier’’,  que le temps des regrets serait déjà passé.
 
Mohamadou SY ‘’Siré SY’’
CEO ‘’Epsilone consulting’’, stratégie & management
Président de la Convention Africaine des Journalistes en Economie et Finance
http://www.youtube.com/watch?v=3c2liMjuwfs&feature=em-upload_owner#action=share
 http://www.youtube.com/watch?v=j0XOK60jYLY
 
Mercredi 27 Novembre 2013
Dakaractu




1.Posté par NextPrez le 27/11/2013 14:06
Monsieur SY,
A la lecture de votre cri du coeur, je ne peux douter de votre patriotisme et votre amour pour le Senegal.
Permettez-moi, alors de vous rappeler que votre status de consultant international vous epargne de toutes les turbulences de la vie politique senegalaise. Vous semblez oublier que tous ces projets que vous citez etant mis en oeuvre par des competences senegalaises sont "flaggés" par la cours des comptes pour surfacturation, cout exhorbitants et detournement.
Ils ont coute au contribuable senegalais 10 a 100 fois plus pour leur conception et mise en oeuvre.
Cela se voit aussi que vous n'etes pas preneurs de decisions a DK ou ces pretendues competences senegalaises n'ont aucun sens du bien commun, ce snt tous des vendeurs díllusions et des experts detourneurs.
Le roi du Maroc n'est pas la cible de tous les voleurs de la republique cherchant a le discrediter et a prendre sa place. Les marocains ne sont pas des Moubarak Lo... qui se croit le plus intelligent de tous et qui merite d'etre ou il veut et pas la ou on le met.
Vous n'etes pas non plus appelés a donner des resultats comme une poule pond des oeufs. Vous plannez au dessus de la foule et c'est pourquoi votre vision est simpliste.
Mettez-vous un peu a la place du President Sall et dites nous comment ca sent.



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015