Lettre ouverte au Président Macky Sall : Le Général KARA propose le plan 'Bamba Sénégal Emergent' (BSE) en guise de contribution au PSE


Excellence Monsieur le Président de la République,

Je vous écris cette correspondance pour une fois de plus adhérer à votre vision qui consiste à faire du Sénégal un pays émergent d’ici l’horizon 2035. Je dois même dire qu’avec la découverte du pétrole du gaz, les délais d’émergence sont considérablement réduits. Mais, Excellence Monsieur le Président de la République, vous conviendrez avec moi qu’un pays ne peut se développer sans un secteur agricole fort et d’une grande productivité. 

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que vous ayez inscrit dans le cadre du Plan Sénégal Émergent (PSE), votre projet phare de développement et de modernisation des secteurs d’activités économiques, une agriculture de performance. Ce qui vous a poussé à demander fortement l’atteinte d’une autosuffisance en riz. Ce qui est bel et bien possible car, vous y mettez des efforts considérables, des moyens en plus d’une ressource humaine de grande qualité. 

C’est dire que ces objectifs sont réalisables. Une raison principale pour vous apporter tout mon soutien. À ce propos, Excellence Monsieur le Président de la République, permettez-moi de faire une proposition pour développer très vite notre agriculture. En effet, à travers le projet «Bamba Sénégal émergent» (BSE), je sollicite auprès de votre bienveillance  l’octroi de cent-mille (100.000 hectares) répartis dans les quatorze (14) régions du Sénégal. La fondation «Bamba Fepp – Bamba partout» que je pilote, mettra à votre disposition trente-trois (33.000) jeunes dévoués exclusivement au développement de l’agriculture. 

Excellence Monsieur le Président de la République, vous disiez récemment que la ferme volonté de l’Etat de mieux prendre en charge les aspirations des populations en consolidant une croissance inclusive et durable est le défi assigné au Plan Sénégal Émergent (PSE). Le Plan Sénégal Émergent (PSE) est conçu pour porter le taux de croissance au moins à 7 % et le maintenir à ce niveau sur une période de 10 ans.

Vous avez ciblé six secteurs productifs prioritaires que sont l’habitat, les mines,  le tourisme et bien entendu l’agriculture et l’agroalimentaire. Je vous apporte donc mon soutien en formulant à votre haute autorité cette proposition pour développer en des temps record un secteur aussi vital que l’agriculture qui fournira au Sénégal une souveraineté alimentaire. 

En vous souhaitant bonne réception, veuillez recevoir Excellence Monsieur le Président de la République, mes prières pour une réussite dans votre haute et noble mission.
 
 
                                                                                       
Cheikh Ahmadou Kara Mbacké Noreyni
Lundi 30 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :