Lettre ouverte à l'honorable Thierno Bocoum


Lettre ouverte à l'honorable Thierno Bocoum
Honorable Thierno Bocoum, loin de moi l’idée d’engager un combat contre vous. Dès votre première sortie dans la presse, après votre départ de Rewmi où, vous avez parlé « d’Alternance Générationnelle » j’ai attiré votre attention sur un fait ; que ce slogan a des origines et une appartenance. Pendant 12 ans, nous avons mené, mes amis et moi, un combat contre un Président de la République qui avait plus de 90 ans ; Il venait de remplacer un autre Président qui avait plus de 70 ans et avant eux, le doyen de la négritude, Senghor né en 1906 soit 74 ans en quittant le pouvoir est passé par là. C’était un combat noble et justifié et nous l’avons réussi en élisant un Président né après les indépendances, un pur produit de l’école Sénégalaise, M. Macky Sall ; qui est de notre génération car né en 1961 (56 ans). Nous avons donc tourné la page d’une « Alternance Générationnelle », le combat qu’il faut mener c’est « l’Emancipation de la Jeunesse ». Notre nouveau Président, nous propose un Sénégal émergent à l’horizon 2035 et vue ce qui se passe sous nos yeux, nous avons devoir, en tant jeunes, d’être optimistes :
 
1) Le Sénégal vient de gagner sept places au classement 2018 de la Banque Mondiale, Le rapport « Doing Business » qui se fonde sur la qualité de l’environnement des affaires à travers des critères qui vont de l’électrification à la facilité de création d’entreprises, en passant par la pression fiscale et la protection du droit à la propriété; ce rapport nous place en tête du peloton dans notre sous-région.
 
2) Nous sommes en train d’assister à une révolution des infrastructures ; L'Aéroport le plus grand ( 4 500 ha ) et le plus moderne de l’Afrique avec près de 5 millions de passagers par an en 2023 et 10 millions à l’horizon 2035. Je vous signale, que depuis 1935 jusqu'  à aujourd hui, nous n’avons pas dépassé le cap des 1 400 000 passagers par an ; alors que des pays comme l’Egypte sont à 9 millions de passagers de nos jours. L’autoroute à péage atteindra Mbour avant avril 2018 sur une longueur de près de 100 km et une autre a déjà atteint la ville de Thienaba et va relier la ville de Touba, elle sera ouverte en novembre 2018 pour permettre aux pèlerins de rallier la ville sainte. Au même moment le TER (Train Express Régional) va commencer la rotation Dakar AIBD. Ce qu’il faut préciser, c’est qu’on n’a pas seulement un aéroport et une compagnie aérienne nouvellement créée au Sénégal, nous avons aussi un système de transport routier et ferroviaire, faisant appel à des infrastructures, des équipements, un cadre juridique et des infostructures de dernière génération ; Une autoroute à péage directe reliant le centre-ville et l’aéroport est fonctionnelle depuis un an. Le Train Express régional (TER), va desservir début 2019, toutes les 15 mn, les 14 gares reliant Dakar à Diass sur 57km ; avec un train rapide pouvant atteindre 160 km/h Soit 45mn pour le trajet avec une double voie à écartement standards pour voyageur et une voie métrique pour le fret. Nous avons des raisons d’espérer avec ce Président de notre génération. Peut-être l’éminent journaliste, Mamoudou Ibra kane, a raison de vous dire « n’êtes-vous pas un nihiliste».

Honorable Thierno Bocoum, nous avons partagé des plateaux de télévisions et de radios (voir faram faccé du 22 Mai 2014 comme invité Thierno Bocoum, Malick Noël Seck, Idrissa Diallo, Ibra Ndiaye), Nous vous avons suivi pendant cinq ans à l’Assemblée Nationale, défendre des positions légitimes, c’est pourquoi beaucoup de sénégalais comme moi, ont du respect à votre endroit et ont déploré le fait que vous n’êtes pas repartis à l’A.N. Vous êtes, certes jeunes mais, cela n’empêche que vous avez votre mot à dire, des idées nobles à exprimer ; mais « l’Alternance Générationnelle » est derrière nous. Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de changer de discours et de fusil d’épaule ; si non la déception sera très grande à l’arrivée. Nous avons besoin des hommes comme vous dans l’opposition, qui manque du sang neuf mais le discours doit être nouveau, constructif et bien articulé pour convaincre davantage les sénégalais.
Cordialement cher honorable Thierno Bocoum ;
IBRA NDIAYE ex DG
Vendredi 3 Novembre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :