Lettre à Moussa Touré (Par El Hadj Hamidou KASSE)


Lettre à Moussa Touré (Par El Hadj Hamidou KASSE)

Vous avez été Ministre de la République. Vous aimez le rappeler. Vous avez été Ambassadeur. Vous en parlez moins. Vous avez été Président de la Commission de l’UEMOA. Vous en parlez avec amertume. Vous avez été candidat à la Mairie d’arrondissement de Gueule Tapée. Vous n’en parlez jamais. Enfin, vous avez été ex-futur candidat à la présidentielle de 2012. Vous n’avez jamais abordé les raisons de fond de votre forfait.
Un tel parcours ponctué par des impasses et de mauvaises passes, sans doute de quelques moments de gloire, devrait, en principe, vous inspirer un peu plus d’humilité dans le comportement et de retenue dans le propos. L’honneur d’un homme réside dans cette double posture.
Votre sortie dans l’édition du lundi 18 février 2013 de Walf Fadjri ne vous honore pas. Vous avez, en effet, été excessif dans le propos et « hors jeu » du comportement qui sied à quelqu’un qui a assumé d’aussi hautes charges publiques. Et sur la forme, et sur le fond.
Sur la forme d’abord. La hargne le dispute à une facilité déconcertante des énoncés dans votre discours. L’utilisation de la métaphore de « la peste et le choléra » indique nettement que vous n’avez aucun respect pour le peuple sénégalais qui, à 65%, a fait confiance au Président de la République Macky Sall. Dire que « choisir c’est plus éliminer qu’élire », reprenant une citation hors contexte de Gide, est désolant pour un ancien Ministre. Il est des formules de ce genre qui relèvent plus de la rhétorique que d’un jugement de réalité. On aurait souhaité plutôt qu’un élève en apprentissage des subtilités de la langue l’assume dans une dissertation !
Sur le fond. Vous n’êtes pas que violent et délibérément nihiliste. Vous êtes péremptoire et dogmatique, économiste aux certitudes carrées. Comment osez-vous dire, un seul instant, que l’Etat n’a pas comme vocation de créer la richesse et des emplois ? Dire que vous souhaitiez que les Sénégalais vous confient la gestion de leur quotidien ! Dans un contexte de rareté de ressources, de faiblesse du secteur privé et de difficile attraction des investissements conséquents du fait de la taille des marchés, comment pouvez-vous disqualifier, un seul instant, l’Etat dans les stratégies de développement ? L’histoire des pays qui ont brisé le cercle infernal de la pauvreté et des ruines occasionnées par la guerre est d’abord une histoire de l’implication active de l’Etat dans les stratégies de création de richesses et d’emplois.
D’ailleurs, où et quand le Président Macky Sall a-t-il déclaré que c’est l’Etat seul qui va créer les 300 000 emplois à l’horizon 2017 ? Améliorer l’environnement des affaires, transformer les bases de l’agriculture, favoriser l’essor d’un dense réseau de PME/PMI appuyé par de nouveaux instruments tels le Fonds de garantie des investissements communautaires, le Fonds souverain d’investissements stratégiques et la Banque nationale de développement économique, entre autres… Telle est la stratégie en partage que portent l’Etat, le secteur privé et autres acteurs de développement.
Ce qui inquiète le plus, c’est lorsque l’ancien ex-futur candidat à la présidentielle tombe dans cette déduction aussi facile : « depuis 1960, on n’a pas réussi à créer autant d’emplois, donc ce n’est pas en trois ou quatre an qu’on réussira… » ! On comprend maintenant un peu plus, avec un tel discours, pourquoi votre candidature à une mairie d’arrondissement n’a pas prospéré, pourquoi vous avez déclaré forfait avant même de livrer bataille à la dernière présidentielle. De la prétention à la démission, la frontière est plutôt des plus poreuses !
Oui, on peut être ancien Ministre, ancien Ambassadeur, ancien Président de commission, ancien malheureux candidat à une mairie d’arrondissement, ancien ex-futur candidat à la présidentielle, être tout cela à la fois et dire des platitudes. Vous le prouvez bien !
Pouvez-vous apporter des preuves tangibles lorsque vous évoquez la présence de la « famille, la belle famille, les amis et le parti » au cœur de l’Etat ? Pouvez-vous apporter des preuves tangibles lorsque vous déclarez que le train de vie de l’Etat a augmenté ? Suppression d’une soixantaine d’agences et de structures à l’efficacité peu évidente, des économies sur la facture téléphonique de l’Etat, rationalisation de la carte diplomatique, gestion plus rigoureuse et efficiente des charges occasionnées par les voyages des agents de l’Etat, y compris les ministres… Il en est de même des postes carburant, parc automobile de l’Etat… Le train de vie de l’Etat, c’est cela ! Ancien Ministre de l’Economie et des finances, la citation d’une source documentaire chiffrée devait être un réflexe pour étayer vos propos. Mais l’ancien ex-futur candidat à la présidentielle se soucie-t-il de cette exigence de rigueur ?
Le Président Macky Sall a l’ambition d’inscrire le Sénégal sur une nouvelle trajectoire de développement : refonte totale des bases de l’économie sénégalaise ; gestion efficace, efficiente et transparente des affaires publiques ; lutte contre les injustices et les inégalités sociales grâce à la fin de l’impunité et à la répartition équitable des richesses nationales ; un modèle démocratique irréprochable et une présence active dans le monde.
L’ancien ex-futur candidat peut contester ce choix avec des arguments rationnels en s’interdisant, par respect pour son parcours, les invectives et les attaques crypto-personnelles !

El Hadj Hamidou KASSE
Alliance pour la République































El Hadj KASSE




Mercredi 20 Février 2013
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

29.Posté par SENTINELLE le 21/02/2013 13:37
INCONTESTABLEMENT, LE PR MS PATRIOTE QU'IL EST, NE PENSE PAS AUX PROCHAINES ÉLECTIONS MAIS PLUTÔT AU DEVENIR DES GÉNÉRATIONS FUTURES...CONTRAIREMENT AUX BREBIS GALEUSES QUI ONT DÉJÀ DÉCRÉTÉ L'AN ZERO DE LEUR VIE POLITIQUE ET ENTAMÉ TAMBOUR BATTANT UNE CAMPAGNE ÉLECTORALE AVANT 2017 ! LE PEUPLE SÉNÉGALAIS EST DERRIÈRE MACKY SALL ET VEILLE !

28.Posté par SENTINELLE le 21/02/2013 13:35
INCONTESTABLEMENT, LE PR MS PATRIOTE QU'IL EST, NE PENSE PAS AUX PROCHAINES ÉLECTIONS MAIS PLUTÔT AU DEVENIR DES GÉNÉRATIONS FUTURES...CONTRAIREMENT AUX BREBIS GALEUSES QUI ONT DÉJÀ DÉCRÉTÉ L'AN ZERO DE LEUR VIE POLITIQUE ET ENTAMÉ TAMBOUR BATTANT UNE CAMPAGNE ÉLECTORALE AVANT 2017 ! LE PEUPLE SÉNÉGALAIS EST DERRIÈRE MACKY SALL ET VEILLE !

27.Posté par KEYNES le 21/02/2013 10:09
Ce groupuscule de journalistes ivrognes disciples de BACCHUS et courtisans de MACKY doivent la boucler.Arretez d'abord d'user de nos deniers pour vous souler ....

26.Posté par KEYNES le 21/02/2013 09:35
Ce groupuscule de journalistes ivrognes,disciples de Bacchus et courtisans de Macky Sall doivent la boucler. Arretez d'user de nos deniers pour vous souler,bande de bons à rien

25.Posté par Elab le 21/02/2013 09:22
Kassé l'ivrogne, tu es trop petit pour répondre à Monsieur Touré, un grand homme d'Etat. Tu n'es qu'un petit journaliste arriviste, d'une grande gueule tout ça pour se faire remarquer. Tout ce que Monsieur Touré a dit n'est que pure réalité, si tu n'es pas content de ces critiques, vas te faire foutre. Tu ne peux pas atteindre l'honorabilité de Monsieur Touré, c'est peine perdue. Toi et ton mentor, vous n'aurez qu'un seul mandat, c'est de l'évidence.

24.Posté par lepeuple le 21/02/2013 09:09
Mais monsieur Kassé si le PR avait choisi l'excellence tu ne devrais pas être là. Rappelons que tu as crée un magazine qui n'a pas fait long feu. C'est cela la réussite exemplaire dont tu parles? J'aime bien un président accompagné par Jacques Diouf et autre Abdoul Aziz Mbaye ministre de la culture. C'est cela le mérite de votre frère ennemi Idy qui n'échange rien avec les compétences.

23.Posté par elhadj de dahra djolof le 21/02/2013 09:08
bien dit e kasse ce type est un rancunier ca se lit sur son visage

22.Posté par ka le 21/02/2013 09:07
je suis désolé M Kassé tous ce que vous reprochez à M Touré est en vous. Relisez vous et vous verrez?

21.Posté par SALIOU DIENG Tamba le 21/02/2013 08:41
Mr Kassé est un doulard je suis sure que lorsqu'il faisait ce papier il était ivre comme un polonnais.Bref Mr Kassé vous ne pouvez pas salir Mr Moussa Touré pour faire plaisir à Macky Sall.Mr Kassé est un vrai cireur de chaussures.Votre robe d'avocat est imaculée pleine de tâches.Mr Touré a un prestige international incontestable et il a gére le ministétre des finances et sorti avec des mains propres.Contarairement à Macky Sall qui en moins de sept ans au pouvoir est devenu Multi Milliardaire et tout le monde sait que se sont les deniers publics.Donc Mr Kassé il faut arréter de nous pomper de l'air.
Je ne suis pas un militant ou partisant de Mr Moussa Touré mais je suis de L'URD mais on ne peut pas accepter que des voyous de la trempe d'elhadji kassé salit les sénégalais.

20.Posté par kanigui le 21/02/2013 08:33
Les sénégalais ne sont pas dupe et ils ne sont pas amnésiques. Ils n'ont pas de leçon à recevoir de M KASSE. Le cas de M El Hadji KASSE on se rappelle bien son passage au jurnal le soleil qu'il a mis à genoux. En son temps la Cour des comptes n’avait pas emprunté quatre chemins pour demander au garde des Sceaux, ministre de la Justice de l’époque, l’ouverture d’une information judiciaire contre l’ex Directeur général de la Sspp, qui avait fait… pire : Une imprimerie, vingt véhicules etc., commandés et payés, mais jamais livrés selon toujours la cour des comptes"
Alors M KASSE tu peux la fermer un peu et reflechir sur la manière de piller la république c'est ton fort et c'est pourquoi Macky t'a choisi pour Makié les comptes de la république en attendant la traque des biens que tu as mal acquis

19.Posté par Bart le 21/02/2013 01:50
Grand Elhaj, bien fait pour ce type prétentieux qui n'a rien apporte à ce pays sinon profiter des postes. Abdou Diouf a du regretter de l'avoir nomme ministre et de le propulser à l'UEmoa. Son français est douteux comme sont douteuses ses compétences. Walf aurait du lui repasser sa veste froissée avant de l'inviter sur le plateau...

18.Posté par heuchale le 21/02/2013 00:41
là ou je ne suis pas d'accord avec Elhadj KASSE c'est quand eux en tant que stratèges du président il soit obligé à chaque fois de s'épancher dans la presse pour faire des commentaires ou lectures expliquées de situations. Dans le cas d'espèce, il ne lui appartient pas à lui d'apporter des réponses à monsieur Moussa Touré et surtout pas avec ce niveau de discours digne d'un tract de lycée entre factions rivales de foyers socio éducatifs ou d'amicales.
Il faut qu'ils arrêtent de faire croire au président qu'il peut avoir le confort absolu en étant à la tête d'un Etat de pays pauvre et de surcroît en temps de crises. ils doivent d'abord lui expliquer qu'il doit avoir de la carapace; des coups il faudra en recevoir et pas en rendre tout le temps;
Que n'ignore t il pas un moussa Touré qui appartient plutôt au passé.
Que ne se sépare t 'il pas de tous ces dinosaures qui viennent s’agglutiner autour du pouvoir ne lui apportant que de vieilles recettes pour un monde qui les dépasse.

17.Posté par baba le 21/02/2013 00:30
un ivrogne ne doit pas donner de lecons, bayil nane ba paré , mr Kassé doit se ressaisir

16.Posté par technicien le 21/02/2013 00:23
Technicien en réseau informatique vous installe un réseau Wi-Fi,etendre la portée
de la couverture de votre wifi, dans votre maison ou même dans votre bureau.Vends des modems routeur Wi-Fi.
Vous propose également le referencement de votre site web pour plus de visibilité.
contact:
tel: 70 771 68 95
skype: tech.wifi
Email: refdakar@gmail.com

15.Posté par heuchale le 21/02/2013 00:22
tant que macky n'osera pas relever le défi de la rectification du malentendu historique entre lui et sa génération en montrant clairement qu'il n'est pas entrain de remettre sur orbite les socialo communisants qui ont fait de ce pays pendant 52 ans ce qu'il est, on ne parlera pas de rupture et il sera à leur merci; c'est eux qui définissent aujourd'hui les thèmes majeurs du discours politique. malheureusement ils ont investi toutes les sphères de la République.

14.Posté par vérité le 20/02/2013 23:51
Ce type de Moussa Touré n'a pas encore avalé la pelule de toutes ses défaites

13.Posté par vérité le 20/02/2013 23:44
Bien dit monsieur kasse.

12.Posté par Boy Dakar le 20/02/2013 23:27
Comment ce Moussa Toure, qui a servi Abdou Diouf et Jean Collin, peut-il dire que Macky c'est le choléra ou la peste? Il doit avoir plus de respect pour les gens et pour lui-même. Quand on n'a pas été capable de remporter les élections à la mairie de la commune d'arrondissement de la Gueule Tapée, on doit être plus modeste que ça.

11.Posté par Etre objectif le 20/02/2013 23:18
A lire la reponse de monsieur Kasse, il se preoccupe beaucoup plus a repondre du berger a la bergere que d'aller avec objectivite et chiffres a l'appui aux arguments de monsieur toure.
Aujourd'hui une constance demeure, l'electorat dont monsieur toure et kasse font reference a plus eliminer wade qu'elu Macky. C'est une chose de ne pas l'admettre mais c'en est une autre d'y croire comme une autruche.

A ce stade du mandat de Macky, on aurait du voir se degager une ligne directrice un tant sois peu tangible pour au moins se donner les raisons d'esperer mais je ne vois que de l'amateurisme (je ne suis d'aucun parti)...
Voir des jeunes manifester et aller annoncer des recrutements dans la fonction publique, c'est du "je m'en foutisme."

10.Posté par Maton le 20/02/2013 22:49
la critique et la pensée libre c pour qui

1 2


Dans la même rubrique :
SALL CRASH !

SALL CRASH ! - 24/04/2014