Les vraies raisons de l’audition de Marie Thérèse Diédhiou


Les vraies raisons de l’audition de Marie Thérèse Diédhiou
L’ancienne directrice générale de l’Agence de Développement et d'Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (Adepme) a été cuisinée récemment par les gendarmes de la Section de recherches de Dakar. Une audition qui n’entre pas, comme d’aucuns ont cru le comprendre, dans le cadre des audits ou de la traque des biens présumés mal acquis. Marie Thérèse Diédhiou, qui soulignons-le, est en train de transhumer au Rewmi d’Idrissa Seck, a été entendue à titre de témoin dans une affaire purement privée. Selon Libération qui est à l’origine de cette précision de taille, elle n’est pas dans le viseur du régime. Du moins pour le moment.
SETAL
Dakaractu2




Lundi 18 Février 2013
Notez


1.Posté par FocusActu le 18/02/2013 20:48
Bonjour à tous! FocusActu.Com est un site d'information générale. Bienvenue à tous!

2.Posté par sakho le 18/02/2013 20:51
cette dame a pillé l'ADPME,il ne faut pas que sa transhumance à REWMI classe son son dossier sans suite,elle a été auditionné pour sa gestion et ses biens mal acquis,tout le reste est de la diversion.Condetto Niang(ancien PCA LONASE) est le neveu à idrissa Seck est pourtant il est en prison

3.Posté par NOUVEAU SITE TRES ENRICHISSANT le 18/02/2013 21:22
DES ETUIDIANTS DE L’UCAD POUR LA LIBERATION DE MONSIEUR NDONGO DIAO

1 _L’Etat a reconnu l’innocence de Ndongo DIAO pourquoi Mimi le maintien-t-il en prison ?
2_Mimi ne minimisez pas le cas Ndongo DIAO.
3_L’ARTP en prison, MTL et TRE libres : NON à une JUSTICE à DEUX VITESSE.
4_Quand un innocent est détenu arbitrairement en prison depuis 8(huit) MOIS, Nous étudiants de l’UCAD disons que ce n’est pas juste.
5_Macky SALL vous êtes le Président de tous les SENEGALAIS, HALTE à L’INJUSTICE contre Ndongo DIAW.
6_Un model de démocratie avec un prisonnier POLITIQUE, QUELLE HONTE : Cas Ndongo DIAO.
7_UNION EUROPEENNE ET USA saviez-vous qu’un prisonnier Politique croupit en prison ? Cas Ndongo DIAO
Face à l’injustice se défendre devient un droit inaliénable mais aussi à face une injustice exercée sur une personne innocente la défendre un devoir. C’est pourquoi en tant que étudiants de l’UCAD (Université Cheikh Anta DIOP de Dakar), en parfaite collaboration avec les écoles et instituts notamment ITECOM et ENSUD, nous nous sommes levés pour dire NON à l’incarcération arbitraire de l’ex DG de l’ARTP Ndongo DIAO, qui est une personne d’une probité morale irréprochable et ayant beaucoup contribué au développement de son pays en tant que DG de l’ARTP par le biais d’un chiffres d’affaires de 17 milliards en moyenne par mois.

Aujourd’hui il a été limogé de son poste puis incarcéré injustement par le nouveau régime et sa justice au ordre, qui s’auto glorifie à suffisance d’une rupture déclarative et non réelle. Après huit mois de détention, il est entendu par le juge d’instruction puis par la chambre d’accusation en ces termes rapporté par la presse« en effet selon des sources judiciaires l’avocat général Abdou Karim DIOP, avait rédigé un premier réquisitoire infirmant l’ordonnance du doyen des juges d’instruction, Mawa Sémou DIOUF, qui avait refusé, la liberté provisoire à Ndongo DIAO ». En claire le représentant du parquet général « était disposé à ce que l’ex DG de l’ARTP obtienne la liberté provisoire qu’avaient demandé ses conseils. Un réquisitoire fait bien avant la tenue, vendredi dernier de l’audience devant la chambre d’Accusation. Des sources judiciaires renseignent que ce dit « réquisitoire a été changé en catimini à la dernière minute et remplacé par un autre défavorable à la libération de Ndongo DIAO ».Selon les mêmes sources l’agent judicaire de l’ETAT, représentant la partie civile dans cette affaire a soutenu qu’il ne réclame pas de dommages et intérêts car dit-il « LE DOSSIER EST VIDE », « c’est un non-événement » Ce qui lui a valu malheureusement son poste quelques jours après. Mais une « note mystérieuse, venue d’on ne sait où, transmise à un des magistrats, ainsi qu’un coup de fil, en pleine séance, venu également de l’extérieur ont changé la donne » D’aucun soupçonne la mainmise de la Chancellerie.

A la lumière de toutes ces considérations, ne pensez-vous pas qu’il est temps de dire STOP à L’injustice ? Car un adage disait « L’ORSQUE LE MAL A TOUTES LES AUDACES LA VERITE DOIT AVOIR TOUTES LES COURAGES AFIN D’Y REMEDIER » ? C’est pourquoi en tant que intellectuels et futur dirigeants de ce Pays, nous étudiants de l’UCAD nous disons NON à la détention arbitraire de l’otage politique NDONGO DIAO qui a beaucoup fait pour sa patrie.

4.Posté par NOUVEAU SITE TRES ENRICHISSANT le 18/02/2013 21:23
DES ETUIDIANTS DE L’UCAD POUR LA LIBERATION DE MONSIEUR NDONGO DIAO
1 _L’Etat a reconnu l’innocence de Ndongo DIAO pourquoi Mimi le maintien-t-il en prison ?
2_Mimi ne minimisez pas le cas Ndongo DIAO.
3_L’ARTP en prison, MTL et TRE libres : NON à une JUSTICE à DEUX VITESSE.
4_Quand un innocent est détenu arbitrairement en prison depuis 8(huit) MOIS, Nous étudiants de l’UCAD disons que ce n’est pas juste.
5_Macky SALL vous êtes le Président de tous les SENEGALAIS, HALTE à L’INJUSTICE contre Ndongo DIAW.
6_Un model de démocratie avec un prisonnier POLITIQUE, QUELLE HONTE : Cas Ndongo DIAO.
7_UNION EUROPEENNE ET USA saviez-vous qu’un prisonnier Politique croupit en prison ? Cas Ndongo DIAO
Face à l’injustice se défendre devient un droit inaliénable mais aussi à face une injustice exercée sur une personne innocente la défendre un devoir. C’est pourquoi en tant que étudiants de l’UCAD (Université Cheikh Anta DIOP de Dakar), en parfaite collaboration avec les écoles et instituts notamment ITECOM et ENSUD, nous nous sommes levés pour dire NON à l’incarcération arbitraire de l’ex DG de l’ARTP Ndongo DIAO, qui est une personne d’une probité morale irréprochable et ayant beaucoup contribué au développement de son pays en tant que DG de l’ARTP par le biais d’un chiffres d’affaires de 17 milliards en moyenne par mois.

Aujourd’hui il a été limogé de son poste puis incarcéré injustement par le nouveau régime et sa justice au ordre, qui s’auto glorifie à suffisance d’une rupture déclarative et non réelle. Après huit mois de détention, il est entendu par le juge d’instruction puis par la chambre d’accusation en ces termes rapporté par la presse« en effet selon des sources judiciaires l’avocat général Abdou Karim DIOP, avait rédigé un premier réquisitoire infirmant l’ordonnance du doyen des juges d’instruction, Mawa Sémou DIOUF, qui avait refusé, la liberté provisoire à Ndongo DIAO ». En claire le représentant du parquet général « était disposé à ce que l’ex DG de l’ARTP obtienne la liberté provisoire qu’avaient demandé ses conseils. Un réquisitoire fait bien avant la tenue, vendredi dernier de l’audience devant la chambre d’Accusation. Des sources judiciaires renseignent que ce dit « réquisitoire a été changé en catimini à la dernière minute et remplacé par un autre défavorable à la libération de Ndongo DIAO ».Selon les mêmes sources l’agent judicaire de l’ETAT, représentant la partie civile dans cette affaire a soutenu qu’il ne réclame pas de dommages et intérêts car dit-il « LE DOSSIER EST VIDE », « c’est un non-événement » Ce qui lui a valu malheureusement son poste quelques jours après. Mais une « note mystérieuse, venue d’on ne sait où, transmise à un des magistrats, ainsi qu’un coup de fil, en pleine séance, venu également de l’extérieur ont changé la donne » D’aucun soupçonne la mainmise de la Chancellerie.

A la lumière de toutes ces considérations, ne pensez-vous pas qu’il est temps de dire STOP à L’injustice ? Car un adage disait « L’ORSQUE LE MAL A TOUTES LES AUDACES LA VERITE DOIT AVOIR TOUTES LES COURAGES AFIN D’Y REMEDIER » ? C’est pourquoi en tant que intellectuels et futur dirigeants de ce Pays, nous étudiants de l’UCAD nous disons NON à la détention arbitraire de l’otage politique NDONGO DIAO qui a beaucoup fait pour sa patrie.

Source : www.senegal60.com

5.Posté par Amy le 19/02/2013 08:06
Cette dame est une folle, completement. Elle a pille ADEPME avec la dame Khardiata qui est la-bas. Elle doit être auditionnee et mis en prison comme tout le monde. C'est Idrissa Seck qui l'a amene a ADEPME. Elle est nulle, mauvaise et sans rien dans sa petite tete. Elle a fait tellement mal. Elle le paiera.

6.Posté par Jean le 19/02/2013 08:17
Detournement de plus de 300 millions a l'ADEPME par Marie Therese Diedhou avec l'aide de ses colleagues qui avaient une peur terrible d'elle de peur de perdre leur travail.
Contentieux de plusieurs millions de l'ADEPME pour licenciement abusif de Mme Marie Therese Diedhiou.
Fini les traffics d'influence de cette folle.
Article paye par Marie Therese Diedhiou dans le Temoin pour denigrer Idrissa Seck quand il etait en prison et maintenant Elle cherche une planque a Rewmi.....grave.....
Une vraie folle, completement derangee...qui avait comme vocabulaire seulement le President Abdoulaye Wade m' a dit.....une vraie menteuse.....

7.Posté par la replique le 19/02/2013 11:04
cette dame d'une arrogance trop dépassante doit repondre moralement meme sur ses actes

8.Posté par sene le 19/02/2013 14:53
marie therése diedhiou dione qui a l'âge de la grand mère de son mari est un bandit de grand chemin,voleuse de première classe.même en transhumant au REWMI,la justice doit la traquer,de même que l'ancienne ministre ndéye khady diop cousine de la ministre de la justice aminata touré mimi

9.Posté par deug deug le 19/02/2013 22:39
Alors là, je pouvais difficilement imaginer qu'on puisse être aussi méchant et calomniateur... Ragal leen Yalla
Ces mensonges ne vous servirons à rien. On a tous entendu Mabousso thiam dire qu'à l'adepme il ne restait que 2 millions sur le budget apres paiement des salaires alors comment voulez vous qu'elle ait pu detourner 300 millions. En plus qu'on l'aime ou pas on a jamais entendu parler de l'adepme dans les histoires de marché public. Alors les gars passez a autre chose et laissez cette dame tranquille



Dans la même rubrique :