Les travailleurs de l'Hôpital général de Grand-Yoff décidés à se faire entendre


Les travailleurs de l'Hôpital général de Grand-Yoff  décidés à se faire entendre
Les  travailleurs de l’Hôpital général de Grand Yoff décident d’organiser une marche pour se faire entendre des autorités. Trop c’est trop, et il temps qu’ils prennent leur  destin en main en battant le macadam demain, c’est du moins ce qui laisse entendre la déclaration du bureau exécutif du cadre. Pour eux l’Etat veut « tuer » leur structure en bloquant la subvention allouée à l’hôpital pendant une dizaine d’années  alors que les activités et les charges de l’hôpital ont quintuplé, aussi en  refusant systématiquement d’éponger  la dette des hôpitaux et enfin en ignorant royalement la panne d’un scanner depuis plus de quatre mois alors que sa réparation ne coûte même pas 3 millions de francs pour un appareil qui vous rapporte presque  1 million par jour. Les points de revendication sont entre autre :  la dotation de  deux  scanners,  l’équipement et réhabilitation du service de l’orl, le règlement des créances du plan sésame (1,087milliards) par l’Etat, le règlement de la subvention spéciale dans le cadre de l’épongement de la dette des hôpitaux, le règlement de la dette sociale du au personnel (1,7milliards), l’inscription de hoggy dans les contrats de performance avec  la  banque  mondiale, la dotation de réactifs et d’équipements suffisants pour le laboratoire, le règlement des heures supplémentaires avant la fin du mois de janvier et enfin  l’équipement du service des urgences.
 
 
 
Dimanche 1 Janvier 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016