Les transporteurs sursoient à leur mouvement de grève pour ne pas porter préjudice aux congrès de l’opposition de ce 4 janvier.


Les transporteurs sursoient à leur mouvement de grève pour ne pas porter préjudice aux congrès de l’opposition de ce 4 janvier.
DAKARACTU.COM  Ces deux jours sans transports ont été rudes pour les Sénégalais. Les syndicats de transporteurs avaient même prévu d’en rajouter une couche ce mercredi, n’ayant pas trouvé d’accord avec le gouvernement au sortir du conseil interministériel de ce 3 janvier. Or, ils ont décidé de reprendre le travail rien que ce mercredi pour permettre aux populations d’aller assister aux quatre meetings d’investiture qui ont lieu le même jour. Idrissa Seck qui attend 100.000 personnes, Moustapha Niasse qui en espère autant, Ousmane Tanor Dieng qui reste discret mais va mobiliser, et Mansour Sy Djamil, ça fait du monde à transporter. Après des négociations avec les divers états-majors qui voyaient dans ce mouvement de grève un frein à leurs ambitions de rassemblement réussi, les transporteurs ont décidé de travailler pour permettre aux militants de tous ces partis de satisfaire leur militantisme et de se rendre à ces divers meetings politiques qui vont rythmer la journée d’aujourd’hui. On ne peut pas affirmer que ce sont des arguments politiques qui ont fait infléchir les transporteurs. Si c’était le cas, cela voudrait dire qu’ils aident objectivement les opposants au pouvoir qui pour la plupart sont investis ce 4 janvier. Il demeure aussi patent que transporter les militants de ces quatre formations parmi les plus riches du dispositif politique de notre pays est une aubaine qui ne se refuse pas.
Mercredi 4 Janvier 2012
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016