Les textes de la future Fédération ne visent personne, selon le président du CNBS


Les textes de la future Fédération ne visent personne, selon le président du CNBS
Le président du Comité de normalisation du basket-ball sénégalais (CNBS), Serigne Mboup, a assuré, mercredi à Dakar, que les nouveaux textes de la future Fédération de basket n'ont pas été élaborés pour faire du favoritisme ou pour éliminer un candidat.

‘’Nous n’avons pas de candidat et nous ne faisons pas des textes dans le but d’éliminer, de protéger ou de favoriser qui que ce soit. Les textes sont neutres et impersonnels. Les élections se feront dans la plus grande transparence’’, a-t-il dit.

M. Mboup s’exprimait lors d’un séminaire de restitution des textes de la future Fédération. Le CNBS a tenu, avec le mouvement associatif et toutes les personnes ressources et l’ensemble de la famille du basket, plusieurs rencontres pour l’élaboration des textes de la future Fédération.


Les acteurs du basket ont rédigé ensemble des textes sur lesquels ils étaient d’accord et dont les contenus finaux ont été soumis à leur tutelle, le ministère des Sports ainsi qu’à la Fédération internationale de basket-ball (FIBA) pou recueillir leurs observations.

C’est à cet effet que le Comité de normalisation a organisé cet ‘’ultime séminaire’’, selon Serigne Mboup, pour partager, avec les différents acteurs, les amendements faits par les deux entités sur les statuts et le règlement intérieur de la nouvelle Fédération.

Les observations du ministère des Sports et de la FIBA portent de façon générale sur l’utilisation de la notion de comité directeur au lieu de comité de direction. ‘’Ce sont des confusions d’ordre formel, de syntaxe et grammatical que l’Etat et la FIBA ont relevées. Nous les avons corrigées et intégrées’’, a-t-il assuré.

Serigne Mboup a soutenu que ces ‘’observations vont dans le sens de renforcer ce que nous voulons c'est-à-dire des textes fiables, des textes crédibles et capable de créer un cadre pour le développement du basket sénégalais’’. 

Au cours du séminaire, l’article 18 qui parle des statuts, de la qualité de mandat et le profil du futur président, a soulevé beaucoup de commentaires. Certains pensent que cet article exclut d’office certaines candidatures.

Toutefois, selon M. Mboup, ce qui est visé avec cet article est qu'à l’avenir, ''si des sanctions tombent à nouveau sur le Sénégal qu’il y ait des responsables qui soient sanctionnés''.

''Nous voulons que quand la FIBA sanctionne la fédération ou le ministère, qu’elle s’adresse à une institution et non à la personne physique’’, a-t-il fait observer.

L’assemblée générale d’adoption des textes est prévue vendredi, à 9 heures à la salle du 4 avril du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES). 

L’AG pour l’élection du futur président de la Fédération est prévue le 27 juin. Les dépôts de candidatures seront clôturés le 15 juin.
Mercredi 10 Juin 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :