Les stars se déchaînent contre Trump et son décret anti-réfugiés

Aux politiciens et citoyens se sont jointes les stars pour crier leur colère envers le décret de Trump.


Si Ashton Kutcher s'est récemment déchaîné contre Trump et son décret anti-réfugiés en disant que sa femme, Mila Kunis, était elle-même venue aux Etats-Unis en tant que réfugiée, il n'est pas la seule célébrité à s'en prendre au nouveau président. 

Suite à la signature et mise en application du décret de Trump interdisant temporairement l'entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays musulmans (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen), le monde entier s'est soulevé, et les stars n'ont pas eu à se faire prier pour joindre le mouvement.

Sur Twitter, Rihanna a été l'une des premières à s'exprimer: "Dégoutée! Cette nouvelle est dévastatrice! L'Amérique est en train d'être détruite juste sous nos yeux! Quel porc immoral vous devez être pour mettre en oeuvre un tel [décret]", s'est-elle exclamée, furieuse. 

Sophia Bush a, elle aussi, été sans appel: "Hier, lors du Remembrance Day et du jour de l'Holocauste, notre président a commis une atrocité morale camouflée dans le mensonge et la peur", peut-on lire sur son compte Twitter. Le mannequin Christine Teigen a, quant à elle, dit que "Donald Trump est un être humain malade et diabolique, jusqu'à la racine", alors que la chanteuse Zendaya a appelé le peuple à "résister".

Et aux autres nombreux messages de John Legend, Kim Kardashian, Kerry Washington ou encore Russel Simmons, s'est également joint le message de Pink. Sur son compte Instagram, la chanteuse a simplement posté un dessin de la Statue de la Liberté, avec les paroles du célèbre poème d'Emma Lazarus gravé depuis 1903 sur le piédestal de la Statue: "Envoyez-moi vos fatigués, vos pauvres. Envoyez-moi vos cohortes qui aspirent à vivre libres. Les rebuts de vos rivages surpeuplés. Envoyez-les moi, les déshérités, que la tempête m'apporte. De ma lumière, j'éclaire la porte d'or!". Un message qui, sans aucun doute, va à l'encontre de celui de Trump.


 
Mardi 31 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :