Les smartphones Android sont plus fiables que les iPhone

La firme Blancco Technology a testé des millions de téléphones mobiles fonctionnant sous iOS et sous Android en Amérique du Nord, Europe et Asie au second trimestre 2016. Sa dernière étude recèle de quelques surprises.


C'est une première pour Apple. Face aux smartphones fonctionnant sous Android, les iPhone de la firme de Cupertino rencontrent aujourd'hui plus de défaillances, malgré une moindre exposition aux malwares et virus.

C'est ce que révèle une étude réalisée par la société finlandaise Blancco Technology, spécialisée dans la sécurité des systèmes d'information. La firme a passé au crible des millions de mobiles Android et d'iPhone en Amérique du Nord, en Europe et en Asie au second trimestre 2016, avant d'émettre cette assertion.

 

Des applications qui "plantent" sur iOS

Au second trimestre 2016, 58 % des appareils fonctionnant sous iOS ont connu des dysfonctionnements, contre 25 % au premier trimestre. Les appareils de la firme à la pomme les moins fiables sont l'iPhone 6 (avec un taux de défaillance de 29 %), suivi de l'iPhone 6S (23 %) et de l'iPhone 6S Plus (14 %).

De mauvais résultats qui pourraient s'expliquer par les récentes mises à jour logicielles, iOS 9.3.1 en avril et iOS 9.3.2 en mai. Après les avoir installées, beaucoup d'utilisateurs d'iPhone et d'iPad ont rencontré des problèmes avec leur appareil, comme des "crashs" d'applications inexpliqués ou encore des difficultés à se connecter au Wi-Fi. Des bugs constatés par Blancco Technology.

 

De leur côté, 35 % seulement des smartphones Android testés ont connu des défaillances au second trimestre 2016. Il y a même eu une amélioration par rapport au premier trimestre (44 %). Un chiffre à prendre avec des pincettes, toutefois, étant donné l'importante diversité des terminaux (d'entrée de gamme ou hauts de gamme) fabriqués par des dizaines d'entreprises différentes, contrairement à l'iPhone conçu et vendu par Apple.

Problèmes d'appareil photo sur Android

Les cinq fabricants de smartphones Android ayant rencontré le plus de bugs sont Samsung (leader mondial avec 77 millions de mobiles vendus au second trimestre 2016), Lenovo, LeTV, Motorola et Asus.

 

Les dysfonctionnements que connaît Android concernent avant tout l'appareil photo, la charge de la batterie, l'écran tactile, les hauts parleurs et le micro, ajoute l'étude.

 

A l'instar du système d'exploitation mobile iOS, les dernières mises à jour d'Android ont aussi été la source de dysfonctionnements. C'était le cas avec Marshmallow 6.0. Après son téléchargement, des utilisateurs se sont plaints d'une charge de batterie très lente, de problèmes de connectivité Wi-Fi, d'applications qui "plantent" et de redémarrages intempestifs. Cette mise à jour a donc pu contribuer aux bugs rencontrés pendant le diagnostic de Blancco Technology.

Snapchat, appli la moins stable

L'étude menée par la firme montre que les applications iOS "plantent" à une fréquence plus importante que les applications Android. Une appli iOS sur deux se fermait de manière inexpliquée au second semestre 2016, contre 23 % pour les applications Android.

Celles qui rencontrent le plus de problèmes et "plantent" sur iPhone sont le plus souvent les réseaux sociaux. Snapchat, Instagram,Facebook, Facebook Messenger et Pinterest en tête. Les trois premières étant de plus en plus populaires et utilisées dans le monde, il est possible que leur instabilité augmente avec cette tendance, souligne l'étude.

Lundi 29 Août 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :