Les secrets du retard du discours de Wade et la panique au palais


Les secrets du retard du discours de Wade et la panique au palais
DAKARACTU.COM  Le palais présidentiel a vécu deux folles journées autour du discours de fin d'année de Me Wade. Les évènements qui s'y sont produits expliquent le retard légendaire de l'adresse à la nation. Omar Demba Bâ, rédacteur, boucle la première mouture et la renvoie aux différentes parties pour correction et validation vendredi après midi. A 2h du matin, Wade retourne le texte. Eau et pastille pour lubrifier la voix après le maquillage. Énervement à cause de la longueur du texte. A 20h passées, c'est la course contre la montre, montage inachevé, c'est le branle-bas au palais et à la RTS. la pression monte au palais car la tradition du 20h est menacée. Le discours n'est diffusé qu"à 22h 10. 
Lundi 2 Janvier 2012




1.Posté par MADIBA le 02/01/2012 17:37
Baakh na léégui mou léér

2.Posté par Baol Baol le 02/01/2012 17:55
Tout cela m'amène à me poser la question de savoir si véritablement les sénégalais sont sérieux. Comment peux t-on rester insensible à ce fait inédit, incompréhensible et qui est révélateur d'un malaise profond qui s'empare de notre cher pays. A mon avis, Ablaye WADE est devenu un danger qui menace la tranquillité d'esprit et la quiétude des citoyens sénégalais. Lui, se permet des libertés extraordinaires, une insouciance que seul son âge avancé et son mépris pour son peuple peuvent expliquer. Il est le plus âgé de tous les sénégalais sinon le plus âgé de tous ceux qui sont autour de lui pour l'aider à prendre des décisions. Il se fout royalement des commodités du langage, du protocole et des rendez vous républicains, il se fout royalement des exigences d'élégance républicaine et une fois qu'on en arrive là, les décisions doivent être courageuses. Je suis wadiste, je l'aime bien mais une République c'est suffisamment sérieux pour que sa gestion soit laissée entre les mains d'un autocrate trop âgé et très indiscipliné.
La seule chose nécessaire au triomphe du mal est l'inaction des hommes vertueux. Debout par ces temps qui courent, est un acte de noblesse.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016