Les révélations de Bara Gaye : « Un grand chef religieux nous a demandé de combattre Macky si on reprenait le pouvoir… Macky a promis à Serigne Sidy de libérer Karim dans un mois »


Les révélations de Bara Gaye : « Un grand chef religieux nous a demandé de combattre Macky si on reprenait le pouvoir… Macky a promis à Serigne Sidy de libérer Karim dans un mois »
L’ex Chef de Cabinet du ministre Karim Wade, lors de l’émission « Sortie » a noté que lors du dernier Magal de Touba, le Président Macky Sall a promis au Khalife Général des Mourides de faire sortir Karim Wade de prison dans un délai d’un mois. Selon lui cela témoigne du rôle que joue l’exécutif dans le judiciaire, tout en indiquant que Macky Sall est mal entouré. «  Quand je l’ai regardé faire sa déclaration 48 heures après que le Président Wade l’a poussé au dialogue et qu’il parle de séparation de pouvoirs, je me suis dit que lui-même dans son for intérieur sait qu’il ne croit pas ce qu’il dit. » La preuve, selon Bara Gaye, est dans cette promesse qu’il a faite au Khalife des mourides lors du Magal de libérer Karim Wade « dans un mois ».
 « Dans le  "Club des amis de Macky Sall" figurent des personnalités blanchies parce qu’elles sont passées de "l’autre côté ". Il  avait promis en outre à Serigne Sidy Mokhtar que dans un mois il allait libérer Karim Wade, si aujourd’hui il dit que les affaires judiciaires ce n’est pas son problème, il y a anguille sous roche ».
Revenant sur son séjour en prison Bara Gaye de dire que Me Abdoulaye Wade lui avait enjoint à sa sortie d’adopter une posture de clémence. « Abdoulaye Wade  m’a dit qu’il implorera cette posture de clémence aussi à Karim Wade. Ce dernier quand on était ensemble en prison, nous  a dit que si on reprenait le pouvoir on fera mieux que Wade et qu’on n’aura pas le temps de nous occuper de Macky Sall. J’ai répété cela lors d'une émission, et un chef religieux m’a appelé pour me signifier qu’un musulman doit se venger et que si jamais on reprend le pouvoir et qu’on laisse Macky Sall s’en aller sans le mettre en prison, il va nous combattre jusqu’à ce que l’on perde le pouvoir ».
Bara Gaye a profité de l’émission pour égratigner un peu Moustapha Niasse qui selon lui, dîne au Palais à chaque fois que son poste de Président de l’Assemblée est menacé par un renouvellement du bureau. « Moustapha Niasse, « l'homme aux injures » rame et demande clémence au Président Macky Sall » ironisera t-il...
Lundi 9 Février 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016