Les rebelles font exploser un tunnel à Alep: 38 morts

Près de 40 soldats syriens et combattants prorégime ont péri jeudi quand des rebelles ont fait exploser un tunnel à Alep (nord), rapporte vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH)


Les insurgés ont "creusé ce tunnel en-dessous d'une position du régime dans le Vieil Alep et l'ont fait exploser, provoquant l'effondrement de l'immeuble" et tuant au moins 38 combattants prorégime, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

L'OSDH avait avancé jeudi un premier bilan de 14 morts mais plusieurs autres corps ont depuis été retirés des décombres.

L'explosion s'est produite dans le quartier de Bab Jneine, dans la vieille ville divisée -comme l'ensemble de la deuxième ville de Syrie- entre secteur tenu par les troupes du régime à l'ouest et celui contrôlé par les rebelles à l'est.

Les insurgés ont diffusé une vidéo dans laquelle on peut voir des combattants à l'intérieur d'un tunnel, affirmant qu'ils allaient viser "une importante position du régime" à Alep et menaçant de nouvelles attaques.

La vidéo montre par la suite deux séquences d'une puissante explosion pulvérisant un bâtiment, suivie de tirs. L'une des séquences semble avoir été filmée par un drone.

Détourner l'attention du régime de Damas
Complètement assiégés dans Alep-Est depuis deux semaines, "les rebelles ont mené ce genre d'opération pour détourner l'attention du régime", qui veut reprendre ce secteur lui échappant depuis quatre ans, assure l'OSDH.

L'ONU a appelé jeudi à l'instauration d'une trêve des combats de 48 heures chaque semaine pour acheminer de l'aide aux plus de 200.000 habitants bloqués dans la partie orientale d'Alep.
Vendredi 22 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :