Les premiers taxis sans chauffeur viennent d'être lâchés dans les rues de Singapour


Singapour est la première ville au monde a accueillir dans ses rues des taxis sans chauffeur. L'entreprise américaine nuTonomy  a lancé ce jeudi ses voitures de transport autonomes sur le bitume singapourien.

 

Après des mois de test, les taxis autonomes de nuTonomy transportent donc enfin des passagers  autres que les techniciens de l'entreprise. Les voitures évolueront pour l'instant sur une zone-test de 4 km² dans le quartier de One-North, en prenant et déposant des gens à arrêts prédéterminés.

 

Ces voitures sont actuellement au nombre de six, des Renault Zoe et des Mitsubishi i-MiEV spécialement équipées de système de conduite développés par nuTonomy. L'entreprise espère doubler ce chiffre rapidement, et déployer une véritable flotte dans la cité-État en 2018.

 

Une voiture victime de son succès

La voiture de nuTonomy n'a peut-être pas de chauffeur, mais la liste des candidats prêts à prendre place sur la banquette arrière est longue. Le test de ce taxi novateur est limité aux personnes enregistrées sur le site de nuTonomy, et invitées par l'entreprise à venir faire un tour dans le véhicule autonome. L'entreprise espère bien en intéresser plusieurs milliers d'autres dans les prochains mois.

Pour cette phase de test, la voiture n'est pas véritablement sans chauffeur : une personne est assise derrière le volant, prête à reprendre le contrôle au moindre pépin. Elle analyse le comportement du véhicule et note les éventuelles correctifs à faire.

Question timing, nuTonomy s'est aussi bien débrouillée : l'entreprise devance de quelques semaines à peine les voitures autonomes dans lesquelles Uber proposera des trajets à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Littéralement une course à l'autonomie.
Dimanche 28 Août 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :