« Les populations de Koumpentoum doivent bénéficier des mêmes services que les populations de Rufisque, Pikine… » Mr. MBENGUE, DG ANCMU


« Les populations de Koumpentoum doivent bénéficier des mêmes services que les populations de Rufisque, Pikine… » Mr. MBENGUE, DG ANCMU
Le développement des mutuelles de santé n’est mis en œuvre que dans 14 départements, mais avec la mise en place de l’agence, instruction a été donnée par le chef de l’Etat, d’étendre le programme aux 31 autres départements du pays. 
A cet effet, des rencontres de CDD sont organisées dans tous les départements du pays et selon le directeur général de l’agence, le département de Koumpentoum, qui est de création récente et qui manque de ce fait d’infrastructures sanitaires, « est l’un des départements où les populations ont le plus besoin de l’appui de l’Etat pour ce qui concerne l’accès financier aux soins de santé et c’est pour cela que nous pensons que notre présence ici est importante, surtout pour leur montrer qu’elles doivent bénéficier des mêmes services que les autres populations du Sénégal».
Il s’agira donc, après la mise en place de la commission départementale, de faire en sorte que des mutuelles de santé soient installées dans les 10 communes que compte le département.  
Jeudi 15 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par Waaw le 15/10/2015 22:54
Je pense que le préalable c'est de garantir dès soins de qualité et de professionnaliser les mutuelles. Le fait de confier des millions à des bénévoles pose problème



Dans la même rubrique :